Tennis - Federer et la Coupe Davis, c'est fini

L'Equipe.fr
Roger Federer ne disputera plus la Coupe Davis avec la Suisse. Même si le n°2 mondial y reste très attaché, il compte savourer une liberté totale sans cette épreuve dans son programme.

Roger Federer ne disputera plus la Coupe Davis avec la Suisse. Même si le n°2 mondial y reste très attaché, il compte savourer une liberté totale sans cette épreuve dans son programme.En marge de l’entretien que nous avons publié ce week-end, Roger Federer a évoqué la Coupe Davis qui, sauf revirement de dernière minute, ne fait plus partie de ses plans. «Depuis 2015, après qu’on a gagné en 14, les gens (sous-entendu en Suisse) s’attendaient à ce qu’on gagne l’année suivante. Mais l’idée, ça n’a jamais été de gagner deux fois… Une fois, on était déjà très contents de la gagner, dans de telles circonstances. 17 000 personnes ou plus à Genève pour le quart, 19 000 pour la demie et 27 000 pour la finale contre la France, tu ne peux pas égaler ça. Sauf gagner la finale en Suisse. Mais parfois aller gagner à l’extérieur c’est encore plus incroyable, je trouve. Pour moi, ne plus avoir la Coupe Davis dans mon programme, ça me donne une liberté totale parce que je sais où je vais être, à la semaine près. J’ai beaucoup donné aussi à un rythme compliqué dans toute ma carrière. Et surtout maintenant avec le truc que j’ai eu en 2016 au genou, bah forcément la priorité c’est toujours la santé.»Le Suisse n’en demeure pas moins très attaché à l’équipe dont il suit le destin de près en échangeant régulièrement avec son capitaine Séverin Lüthi qui est par ailleurs un de ses coaches. «Même encore maintenant que je ne suis plus dans l’équipe j’en parle tout le temps avec Seve. Ça te lâchera jamais.»Federer et l'avenir du tennis

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages