Tennis - Guy Forget quitte ses postes de directeur de Roland-Garros et du Rolex Paris Masters

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Guy Forget
    Joueur de tennis français

INFO L'ÉQUIPE. Guy Forget a décidé de quitter ses postes de directeur de Roland-Garros et du Rolex Paris Masters. Guy Forget a annoncé ce mardi matin à Gilles Moretton, président de la FFT, sa décision de quitter ses postes de directeur de Roland-Garros et du Rolex Paris Masters. L'ancien n°1 français, âgé de 56 ans, dirigeait le Grand Chelem parisien depuis 2016 et Bercy depuis 2012. Le contrat du dirigeant arrivait à échéance le 31 décembre prochain et il n'a pas souhaité le renouveler. lire aussi Pandora Papers : le Comité d'éthique de la FFT exonère Forget Sous sa direction, Roland-Garros a inauguré le stade Simonne-Mathieu (dans le jardin des serres d'Auteuil) en 2019, reconstruit le court Philippe-Chatrier jusqu'en 2020 pour l'équiper d'un toit et organiser des sessions nocturnes. Le court n°1 a été détruit après l'édition 2019, dans le cadre des travaux de rénovation du stade. La FFT dans un communiqué « Sa succession pour le Grand Chelem parisien sera annoncée dans les prochains jours » Dans un communiqué, la FFT a confirmé la fin du contrat de l'ancien capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis et de Fed Cup. « Guy Forget, arrivant en fin de contrat au 31 décembre 2021, quitte ses fonctions de directeur du tournoi de Roland-Garros et du Rolex Paris Masters, indique le texte. Sa succession pour le Grand Chelem parisien sera annoncée dans les prochains jours. » « La FFT tient à remercier chaleureusement Guy Forget pour son investissement et son exemplarité (...) qui ont contribué au rayonnement de ces deux tournois majeurs sur la scène internationale », conclut le communiqué. Le comité d'éthique de la Fédération, saisi après l'apparition du nom de Guy Forget dans les Pandora Papers, une vaste affaire portant sur des sociétés offshores révélée par le consortium de journalistes ICIJ, avait exonéré d'éventuelles fautes le désormais ancien directeur du tournoi de Roland-Garros.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles