Tennis - ITF - Un nouveau circuit pro va voir le jour en 2019

L'Equipe.fr
Afin de réduire le nombre de joueurs présents sur l'ITF Pro Circuit, plus de 14.000, l'ITF va procéder à une refonte du système actuel.

Afin de réduire le nombre de joueurs présents sur l'ITF Pro Circuit, plus de 14.000, l'ITF va procéder à une refonte du système actuel.La réforme, adoptée par le bureau de l'ITF, prévoit la création d'un circuit de transition à partir de 2019, afin de réduire le nombre de participants aux tournois dits mineurs à 750 maximum chez les hommes comme chez les femmes. Ce nouveau circuit remplacera donc l'ITF Pro Circuit, l'actuel circuit pro hiérarchiquement le plus bas qui rassemble plus de 14.000 compétiteurs, et aura son propre système de points sur le modèle de l'ATP et de la WTA. Ces points seront toujours reconnus par les circuits ATP et WTA, de telle sorte que les meilleurs joueurs de cet ITF Pro Circuit d'un genre nouveau pourront toujours accéder au niveau supérieur.Selon les conclusions d'une enquête de trois ans menée par l'ITF sur les juniors et les professionnels, près de la moitié de ces plus de 14.000 joueurs participant aux tournois de l'ITF Pro Tour, un nombre jugé trop élevé par l'ITF, ne vivent pas de leur sport alors que le plateau a tendance à vieillir. Dans le format actuel, qui correspond au 3e niveau professionnel derrière l'ATP et les Challengers chez les hommes, la dotation varie à quelques exceptions près entre 15.000 et 25.000 dollars seulement par tournoi.«Plus de 14.000 joueurs ont joué à un niveau professionnel l'année dernière, ce qui est beaucoup trop, tout simplement, a déclaré le président de l'ITF, David Haggerty. Des changements radicaux sont nécessaires aussi pour régler le problème du passage trop rapide des juniors vers ces tournois professionnels. L'étape suivante sera une approche ciblée permettant de resserrer l'élite en créant un groupe restreint de vrais professionnels.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages