Tennis - Des joueurs critiquent le nouveau classement de l'ATP

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Alexander Zverev et Andrey Rublev trouvent injuste le système de calcul mis en place par l'ATP pour s'adapter à l'interruption de la dernière saison. « Un désastre » selon Zverev. Après Alexander Zverev lundi à Acapulco, un nouveau joueur met en cause le nouveau mode de calcul du classement ATP, destiné à tenir compte des cinq mois d'interruption de compétition durant la dernière saison. « Si on avait le système normal, je serais quelque chose comme numéro 4 mondial je pense. À votre avis, qu'est ce qui est le mieux pour moi, d'être numéro 8 ou numéro 4 ? », a ironisé Andrey Rublev, interrogé sur le sujet. Avec le système que nous avons en ce moment pour moi c'est plus difficile d'être numéro quatre. » Le Russe a gagné 16 de ses 18 matches en 2021, mais il ne pointe qu'à la huitième place du classement. Alexander Zverev « Il n'y a pas plus grand fan de Roger que moi, mais il n'a pas joué pendant une année entière et il est au-dessus de moi au classement » L'Allemand Alexander Zverev s'était plaint du nouveau classement, alors que Roger Federer figure toujours devant lui (numéro 6), malgré une absence de 405 jours du circuit, destinée à soigner une blessure au genou. « Il n'y a pas plus grand fan de Roger que moi, mais il n'a pas joué pendant une année entière et il est au-dessus de moi au classement. J'ai joué une finale de Grand Chelem, la finale du Masters, j'ai gagné deux tournois. Franchement, ce classement est un désastre. Je devrais être n°4 ou 5 avec le système normal, mais en ce moment, le principe du classement est un peu absurde. Tant que nous aurons le système actuel, le classement n'aura pas d'importance pour moi. » Le nouveau mode de calcul de classement de l'ATP a été prolongé jusqu'au 9 août. Après cette date, l'ATP espère que l'ancien système, calculé sur les résultats obtenus lors des 52 dernières semaines, s'appliquera à nouveau.