Tennis : Juan Martin Del Potro, une quatrième opération du genou dans une cascade de blessures

Charlotte Diry
·1 min de lecture

C’est le seul joueur n’appartenant pas au Big Four qui avait remporté un tournoi du Grand Chelem (US Open 2009) avant le sacre de Dominic Thiem à l'US Open 2020 . Il avait également réussi à battre les plus grands noms : Roger Federer ou Rafael Nadal. Une carrière prometteuse mais semée d’embûches en raison de ses multiples blessures et opérations qui ont grandement stoppé sa progression. Retour sur les interventions de Juan Martin Del Potro.

• Mai 2010 : la première opération d’une longue série

Après sa consécration internationale un an plus tôt à New York, "DelPo" laisse apparaître une forme relative dès l’Open d’Australie. Il ressent alors une douleur au poignet droit avant d’être sorti en huitième de finale. Toujours blessé et avec une douleur persistante, l’Argentin est contraint de renoncer à de nombreux tournois du circuit ATP : Marseille, Dubaï, Indian Wells, Miami, Monte-Carlo, Barcelone et Rome. Il part alors se faire soigner aux États-Unis afin d’être de retour sur les courts le 2 mai 2010. Finalement, le joueur n’a pas d’autre choix que de se faire opérer. Forfait durant huit mois, il retrouve le circuit ATP mais enchaîne deux défaites en septembre dans la tournée asiatique. Ses résultats ainsi qu’une tendinite...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi