Tennis: l’accident de ski qui aurait pu mettre fin à la carrière de Federer

En un instant, son destin hors norme aurait pu basculer. En janvier 2000, tout juste après l’Open d’Australie et son élimination au troisième tour face à Arnaud Clément, Roger Federer s’offre un peu de répit à la montagne. Le prometteur tennisman de 18 ans s’en va dévaler les pistes de ski de Crans-Montana, dans sa Suisse natale. Une sortie qui aurait pu très mal tourner, comme l’a révélé le recordman des titres en Grand Chelem (20), dans un entretien accordé à La Tribune de Genève et à Tages Anzeiger.

"J’ai bien conscience d’avoir été chanceux, surtout quand je suis allé skier comme un dingo avec Marc Rosset (ancien joueur de tennis suisse, ndlr), se souvient le vainqueur de Roland-Garros en 2009. Je lui ai dit: 'Allez, je prends cette bosse', et j’ai volé dix mètres pour me retrouver cent mètres plus bas."

"Entre 16 et 22 ans, j’ai parfois fait n’importe quoi"

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Au Matin, Rosset revient également sur cet épisode qui aurait pu être tragique. "Roger avait plus de mal que moi à encaisser le décalage horaire. Je me souviens qu’il s’était endormi un soir au resto chinois, se souvient son compatriote. On était sur la piste de la descente dames, là où il y a un enchaînement de deux bosses. Et à la troisième descente, je vois un gars me dépasser à fond. Sauf qu’en l’air, il perd l’équilibre et part en arrière. Là, je me suis dit: 'On est mal'. Il était dans la neige. Je suis arrivé vers lui et, quand il...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi