Tennis - Masters - Alexander Zverev domine Diego Schwartzman au Masters

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Malgré beaucoup d'inconstances, Alexander Zverev s'est imposé mercredi 6-3, 4-6, 6-3 face à Diego Schwartzman et conserve ses chances de qualification pour les demi-finales du Masters. Jamais simple d'être un bizuth au Masters... Diego Schwartzman l'apprend cette semaine. Dans un match très décousu face à Alexander Zverev, il s'est accroché comme toujours mais a dû céder 6-3, 4-6, 6-3 en 2h11. Comme lors de sa défaite contre Novak Djokovic, il a breaké le premier à 1-1 mais il est toujours resté à la merci de son adversaire qui a alterné en permanence les hauts et les bas (30 coups gagnants, 38 fautes directes). lire aussi Calendrier/résultats du Masters Plus puissant, l'Allemand a pu s'engouffrer dans les failles argentines, notamment la deuxième balle très friable. Est-ce la fatigue physique ? Est-ce une certaine usure mentale ? Le protégé de David Ferrer n'a pas semblé à son aise. Même quand il menait 6-3, 3-1, ce n'était pas du grand Zverev et il s'est mis en difficulté tout seul en abandonnant son break à 6-3, 3-2 sur quatre fautes en coup droit. Face à un adversaire remis sur les rails et de plus en plus entreprenant, il lui a fallu cravacher pour ne pas tomber dans la frustration après la perte de la deuxième manche.

Sa qualité de frappe et son service (89 % de premières et 4 aces au troisième set, 73 % et 10 aces au total) lui ont permis de s'en sortir avec un break à 2-2 qu'il a tenu jusqu'au bout mais dans la souffrance. Dès le début du match, son explosivité physique n'était pas au rendez-vous mais « Sasha » Zverev, battu par Daniil Medvedev lors du premier match, a préservé ses chances de qualifications pour les demi-finales avec cette victoire. Le 7e mondial a déjà montré à Londres qu'il pouvait réaliser des exploits en remportant le titre en 2018. Jeudi, il jouera sa place face à Novak Djokovic.