Tennis - Masters Next Gen - Éliminé du Masters Next Gen, Hugo Gaston veut se « couper du tennis » avant le rassemblement des Bleus

·2 min de lecture

Le Masters Next Gen est fini pour Hugo Gaston. Le Français a fini à la peine face à Sebastian Baez, jeudi, et aspire à couper du tennis pour se ressourcer et arriver en pleine forme au rassemblement de l'équipe de France de Coupe Davis. « On a le sentiment que c'était le match de trop...
Sur la fin, il était temps que ça s'arrête. Mais je vais retenir le positif car c'est une bonne semaine. Je savais que ce serait compliqué car je n'ai pas récupéré de la semaine dernière (quart de finale au Rolex Paris Masters après être sorti des qualifications). J'ai quelques petites douleurs donc j'ai dû me gérer. Et gérer mon corps pour ne pas pousser la machine trop loin. lire aussi Hugo Gaston éliminé en poules du Masters Next Gen Ce Masters Next Gen restera tout de même une bonne expérience ?
Je ne m'étais pas fixé la victoire en arrivant à Milan, je voulais prendre un maximum de plaisir. Ce fut le cas sur les deux premiers matches, mais aujourd'hui (jeudi) c'était plus compliqué, avec beaucoup plus de fatigue. Je n'ai pas pu mettre mon jeu en place. C'est un match moins bien avec un peu de frustration. Mais je vais surtout retenir le positif de cette expérience. lire aussi Le tableau du Masters Next Gen Et maintenant la Coupe Davis.
Je vais peut-être rester deux ou trois jours à Milan pour profiter de la ville et me couper du tennis. C'est sûr que je ne vais pas venir taper des balles demain (rires). Après, je rentrerai chez moi pour des soins et du repos afin d'être en pleine forme pour le rassemblement de l'équipe de France. Je compte faire mon maximum, comme d'habitude, et c'est le capitaine (Sébastien Grosjean) qui fera ses choix. Mais je pense que j'ai toutes mes chances de jouer. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles