Tennis - Masters Next Gen - Gaston démarre par une défaite face à Korda au Masters Next Gen

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Hugo Gaston avait bien démarré sa rencontre face à Sebastian Korda ce mardi au Masters Next Gen avant de flancher physiquement et de s'incliner après avoir obtenu une balle de match au quatrième set (3-4 [2], 3-4 [6], 4-0, 4-3 [3], 4-0). Après l'épopée jusqu'en quart de finale à Bercy, Hugo Gaston n'a pas su surfer sur sa bonne vague pour ce petit rab de plaisir au Masters Next Gen de Milan (Italie). Menant deux sets à rien face à l'Américain Korda (39e mondial), il a réussi à se procurer une balle de match avant de payer les efforts de la semaine dernière dans ce petit marathon de 2h03 malgré le format raccourci à quatre jeux.

Moins lucide tactiquement après avoir su distiller son jeu, moins créatif au fil des jeux, le Français démarre par une défaite dans une poule qui compte aussi l'Italien Lorenzo Musetti et l'Argentin Sebastian Baez. Pour la première opposition de leur carrière, les deux plus âgés de ce Masters Next Gen (21 ans), qui avaient tous les deux échoué à Paris contre Daniil Medvedev, se sont livrés à une indécise opposition de style avec un Américain porté sur l'attaque et le Toulousain dans sa panoplie de contreur. lire aussi Air open, le podcast tennis de L'Équipe : Hugo Gaston raconté par son entraîneur Agressé d'entrée, et tout de suite breaké, sur une surface bien plus rapide qu'au POPB, le Français a d'abord su vite trouver la parade malgré un public bien moins électrique. En variant -évidemment- pour casser le rythme, avec en sus des retours agressifs, de solides séquences en défense pour écoeurer Korda ou une belle efficacité en service de gaucher extérieur sur les avantages. Et une belle dose de réalisme sur les moments importants, notamment dans les deux premiers tie-breaks remportés. Le chenapan est notamment sorti de sa boîte pour remporter la deuxième manche en alignant un passing de l'impossible, puis une délicate volée courte croisée. Gaston a payé ses efforts parisiens Mené deux sets à rien, Korda a commencé à lâcher ses coups avec une grande aisance, tandis que Gaston semblait piocher physiquement. Le troisième set, mené au pas de charge par l'Américain, durait quinze minutes. Balloté en début de quatrième set, le Français parvenait à serrer le jeu, malgré une panne de premières balles. À 3-2, Gaston se procurait une balle de match à 40 partout sur le service de Korda, puisque c'est la règle du No-Ad qui est suivie à Milan. Mais un ace de l'Américain sur le point décisif venait doucher ses espoirs, avant qu'il n'encaisse six points de suite dans le tie-break. Plus puissant et plus mordant au service, Korda finissait en roue libre dans le cinquième set. lire aussi Le Masters Next Gen, laboratoire de l'ATP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles