Tennis - Masters Next Gen - L'Italien Lorenzo Musetti dans une mauvaise passe

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Présent au Masters Next Gen de Milan, l'Italien Lorenzo Musetti a confirmé qu'il traversait une période difficile. L'Italien semble écrasé par la pression. Lors de la journée d'ouverture du Masters Next Gen qui se déroule à Milan, Lorenzo Musetti était attendu par son public forcément. La programmation l'avait d'ailleurs placé en dernier match de la journée et l'ambiance a été très chaude dès son entrée sur le court. Mais l'enfant du pays a perdu, battu par Sebastian Baez. Plus que la défaite, c'est l'attitude de Musetti, comme perdu sur le court, qui interpellait. Une impression confirmée par l'intéressé, visiblement très atteint par ce revers. « Je ne m'attendais pas à être aussi tendu sur le court. J'ai eu un blocage dans les deux premiers sets. Je suis désolé d'avoir déçu le public qui m'a encouragé jusqu'au bout, même si j'ai montré le pire. Je ne savais pas quoi faire. Quand je montais au filet, c'était souvent sans y avoir réfléchi avant. » Musetti n'a pas été aidé par la formule de l'épreuve qui vise des matches express. « Avec des sets en quatre jeux, je me suis précipité, c'était confus. Et l'échauffement raccourci ne m'a pas aidé », déplorait-il après le match. L'Italien reconnaissait tout de même qu'une innovation avait du bon. « Pouvoir parler avec mon coach, c'était un bon point. On devrait aussi pouvoir le faire sur le circuit. » Trop d'attentes autour de lui Une observation qui ne manque pas de questionner quant aux derniers mois de Musetti sur le circuit. En effet, l'espoir italien a été très loin de confirmer les attentes. Caché derrière une mèche qui lui cache une partie du visage, il semble en perdition, comme si la pression et les attentes (assez importantes en Italie) étaient trop lourdes pour lui. On se rappellera son abandon étrange face à Novak Djokovic à Roland-Garros. Musetti avait remporté les deux premiers sets avant de sombrer et de finalement quitter le court avant la fin du match.

Il avait ensuite écarté toute blessure, prétextant seulement des crampes. Pourtant, la suite s'est avérée compliquée : cinq défaites au premier tour entre Roland-Garros et l'US Open où il cale dès le deuxième tour.

Depuis le mois de mai, Musetti n'a plus gagné deux matches dans un tournoi. À Milan, tournoi bien plus proche de l'exhibition que de la compétition, son physique a encore craqué. Il a dû se faire manipuler à la fin du deuxième set car il ne pouvait plus respirer. « J'avais le diaphragme contracté, je ne pouvais pas me détendre. » Face à Hugo Gaston (à partir de 21 heures), qui l'avait battu lors des qualifications du Rolex Paris Masters, Musetti aura l'occasion de retrouver un peu de légèreté. À moins que le mal ne soit plus profond.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles