Tennis - Masters Next Gen - Presque éliminé au Masters Next Gen, Hugo Gaston se projette sur la Coupe Davis

·3 min de lecture

Battu mercredi soir par Lorenzo Musetti, Hugo Gaston n'est pas encore mathématiquement éliminé du Masters Next Gen. Mais l'important était sa sélection en Coupe Davis. « Vous avez appris ce mercredi votre sélection en Coupe Davis. J'imagine que cela vous réjouit particulièrement.
Oui, je suis forcément très content. Le capitaine (Sébastien Grosjean) a confiance en moi et c'est quelque chose de super. C'est un rêve de pouvoir mettre la tenue de l'équipe de France. Pour finir la saison, c'est pas mal comme programme (rires). Je vais essayer de profiter au maximum, tant des joueurs qui vont m'accompagner que de l'ambiance. En parlant d'ambiance, il y a une semaine Bercy chantait la Marseillaise derrière vous. Là, à Milan, face à un Italien, ce n'était pas la même chose. Comment l'avez-vous géré ?
Il faut savoir gérer ça, oui. Mais cette semaine, j'essaie de ne pas me prendre la tête sur le terrain. Et puis j'adore quand il y a une grosse ambiance. C'est sûr que je préfère quand c'est en ma faveur, et chanter la Marseillaise la semaine dernière, c'était quelque chose de dingue. Mais c'était quand même sympa. Il y avait une grosse ambiance et on s'est toujours respecté. C'était un beau match. «Je perds deux fois en cinq sets et c'est peut-être ce qui va me sauver pour la qualification (pour les demi-finales). » La règle du « no ad » ne vous réussit pas encore. Korda sort un ace sur une balle de set, Musetti pareil...
Oui. Mais j'ai aussi sauvé des breaks sur des « no ad », donc... C'est sûr qu'ils ont bien servi dans ces moments-là et que j'aurais préféré pouvoir jouer ces balles (rires). Mais c'est comme ça... En tout cas, je trouve ça sympa, j'aime bien ce format un peu différent. J'aime bien quand il y a du changement et je me prends vite au jeu. C'est sympa de jouer comme ça cette semaine. Je perds deux fois en cinq sets et c'est peut-être ce qui va me sauver pour la qualification (pour les demi-finales). J'espère que Korda fera le job et moi aussi. Mais vous m'apprenez que je ne suis pas encore éliminé (rires). lire aussi Le tableau du Masters Next Gen En revanche, pour les matches plus courts, vous n'êtes pas concernés...
C'est sûr. À chaque fois je rentre sur le court en me disant que je vais jouer une heure et demie dans un bon format et à chaque fois ça dépasse les deux heures (rires). Mais ça montre qu'on s'accroche. Mené deux sets à zéro, j'aurais pu me dire que c'était bon et que je pouvais décrocher. Mais ce n'est pas dans mon caractère, j'ai envie d'aller au bout de moi-même. J'ai tout donné et ça n'est pas passé, mais je suis content de moi. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles