Tennis : Nadal, Djokovic, Federer... Le débat est relancé pour le titre de GOAT

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Au moment de trancher pour le titre honorifique de GOAT, le débat fait toujours rage entre Rafael Nadal, Novak Djokovic et Roger Federer. Les trois joueurs ont poussé la compétition à un niveau tellement élevé qu'ils ont dépassé la barre des 20 sacres en Grand Chelem, explosant ainsi le record de Pete Sampras et ses 14 titres il y a quelques années déjà. Et la récente victoire de Novak Djokovic à Wimbledon a eu le don de relancer le débat, même si Mats Wilander souhaite se baser sur d'autres critères que le palmarès pour trancher.

Avec ses deux derniers sacres à l’Open d’Australie et à Roland-Garros, Rafael Nadal pensait avoir creusé un écart considérable avec ses deux rivaux dans la course au nombre de titres en Grand Chelem. L’Espagnol a monté son record à 22 sacres. Mais Novak Djokovic a rappelé qu’il était encore présent lors de cette édition de Wimbledon. Après ne pas avoir pu participer à l’Open d’Australie à cause d’un défaut de visa et son échec en quart de finale de Roland-Garros, le Serbe était déterminé à retenir son titre à Londres. Et il l’a fait avec brio, en s’imposant en finale contre Nick Kyrgios le 10 juillet dernier (4-6, 6-3, 6-4, 7-6). Le trophée de Wimbledon restera donc une année de plus chez Novak Djokovic (il le détient depuis 2018). Grâce à sa nouvelle victoire en terre britannique, Nole est revenu à une longueur de Rafael Nadal puisqu’il est désormais à 21 titres en Grand Chelem, devançant Roger Federer et ses 20 sacres par la même occasion. Cela a également…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles