Tennis - Novak Djokovic fait citoyen d'honneur d'une ville du Monténégro

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Tennis - Novak Djokovic fait citoyen d'honneur d'une ville du Monténégro
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Près de deux semaines après avoir été expulsé d'Australie, Novak Djokovic a été fait citoyen d'honneur de la ville de Budva (Monténégro) ce vendredi. Une dizaine de jours après avoir été expulsé d'Australie, Novak Djokovic s'est déplacé à Budva, petite station balnéaire de l'Adriatique (Monténégro) ce vendredi, pour recevoir le titre de citoyen d'honneur de la ville. Le Serbe de 34 ans a été accueilli par plusieurs centaines de personnes qui se sont mises à scander « Nole, Nole » à son arrivée. Accompagné de ses parents, le tennisman n'a pas parlé aux médias.

Le joueur a reçu la charte de citoyen d'honneur de la localité des mains du maire Marko Carevic. « Vous avez démontré par vos efforts et votre travail comment lutter pour la famille et le peuple », a-t-il souligné. Comme ailleurs dans les Balkans, Djokovic est extrêmement populaire au Monténégro où il s'est marié en 2014. Le joueur était déjà citoyen d'honneur d'une autre ville monténégrine, Niksic. Tout au long de sa saga australienne, des Monténégrins ont organisé des manifestations de soutien dans plusieurs villes. Des doutes concernant la date exacte du test positif au Covid du Serbe Le 17 janvier dernier, Novak Djokovic est rentré à Belgrade après avoir été expulsé d'Australie. De plus en plus de doutes apparaissent sur la date exacte du test positif au Covid de Novak Djokovic réalisé avant le début de l'Open d'Australie, auquel le n°1 mondial serbe n'a pas pu participer puisque finalement privé de visa. lire aussi La chronologie de l'affaire Novak Djokovic en Australie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles