Tennis. Novak Djokovic : le numéro un mondial ne disputera pas l’Open d’Australie

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les juges du tribunal fédéral australien ont rejeté le recours de Novak Djokovic contre son expulsion. Le champion serbe s’est déjà envolé pour Dubaï.

“Je suis extrêmement déçu”, c’est par ces mots que Novak Djokovic a accueilli le verdict de la cour fédérale australienne, rapporte le quotidien de Melbourne The Herald Sun. Trois juges sont tombés d’accord ce dimanche pour rejeter le recours déposé par les avocats du champion serbe contre la décision prise vendredi 14 janvier par le ministre de l’Immigration d’annuler son visa.

Novak Djokovic devrait donc être expulsé du pays dans les heures qui viennent. “Les espoirs du joueur de 34 ans de défendre son titre à l’Open d’Australie sont révolus”, poursuit le journal. “Cela signifie que pour la première fois l’Espagnol Rafael Nadal sera le seul des “Big Three” (les trois champions qui ont remporté 60 titres du Grand Chelem sur les 72 derniers : Federer, Nadal et Djokovic) à disputer l’Open d’Australie”, regrette The Herald Sun.

À lire aussi: Visa. Expulser Djokovic ? La “décision rationnelle” du gouvernement australien

“Au nom de la cohésion sociale”

Lors de l’audience en référé qui s’est tenue à Melbourne ce dimanche, les juges ont longuement entendu les arguments du gouvernement australien estimant que la présence du champion non vacciné était de nature à entretenir “le sentiment anti-vaccination” parmi la population au moment où le variant Omicron se répand et pointant le “mépris” manifesté par Djokovic pour les règles sanitaires et le risque d’une “recrudescence des troubles civils”.

De leur côté, les avocats du champion ont tenté sans succès de faire valoir que le placement en rétention de

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles