Open d'Australie - Une bulle sanitaire autour des joueurs à l'Open d'Australie

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Après l'annonce d'un confinement de cinq jours dans l'État de Victoria, une bulle sanitaire va être mise en place pour permettre la poursuite de l'Open d'Australie. Après l'annonce d'un confinement de cinq jours à Melbourne, une bulle sanitaire va être mise en place autour des joueurs de l'Open d'Australie afin que le tournoi puisse se poursuivre. « Le jeu va continuer. Une bulle sanitaire va être mise en place pour les joueurs. Tout ce que nous avons entendu dire, c'est que les joueurs veulent juste continuer à jouer, a déclaré vendredi Craig Tiley, le patron de Tennis Australia et directeur du tournoi. Seuls les joueurs et leurs équipes, ainsi que les membres du personnel qui ne pourront pas faire leur travail depuis chez eux, seront autorisés sur le site. » Tiley a indiqué avoir déjà échangé avec un groupe de joueurs. « Ils comprennent ces nouvelles contraintes. Ils les ont déjà éprouvées lors de la quarantaine à leur arrivée. Les cinq derniers jours ont été une superbe expérience pour les joueurs, pour les cinq prochains ils vont revenir à ce qu'ils connaissent. Les frontières de l'Etat sont fermées, mais nous prendrons des dispositions pour assurer à ceux qui auront perdu qu'ils puissent accéder à un avion pour rentrer chez eux. » Craig Tiley « La priorité reste la protection de la population. » Bien évidemment tous les spectateurs qui avaient acheté des billets pour les cinq prochains jours seront intégralement remboursés. Mais l'espoir de voir du public revenir dans cinq jours, pour les demi-finales, persiste chez le patron du tennis australien. Mais le gouvernement de Victoria aura le dernier mot. « La priorité reste la protection de la population. Et toutes les décisions qui sont prises vont dans ce sens. » Avec le confinement strict qui interviendra à 23h59 à Melbourne (13h59, heure française), se pose la question de la tenue de la « night session ». Cette dernière est maintenue (Djokovic, Kyrgios, Thiem, Shapovalov, Halep ou encore Ferro sont au programme) et les spectateurs sont libre de leur choix. « Ils viendront dans un environnement sanitaire sain. Mais s'ils décident de ne pas venir, ils seront remboursés. »