Open d'Australie (F) - Kristina Mladenovic élimine la tête de série n°20, Maria Sakkari, à l'Open d'Australie

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

La Française Kristina Mladenovic a réalisé une jolie performance au premier tour de l'Open d'Australie en sortant du tournoi la Grecque et tête de série n°20, Maria Sakkari (6-2, 0-6, 6-3). On avait émis quelques doutes à la lecture du tirage au sort. Avoir la puncheuse grecque aux allures de Xena la guerrière comme adversaire d'entrée de tournoi, ce n'était pas franchement un cadeau. Et bien Kristina Mladenovic s'est, au contraire, offert un joli moment de bravoure, pour dompter Maria Sakkari, 23e mondiale et tête de série n°20 du tournoi, en trois manches (6-2, 0-6, 6-3) et mettre au coffre une victoire qui pourrait fortement faire grimper le curseur confiance. lire aussi Le tableau femmes de l'Open d'Australie Car on ne peut pas dire que Mladenovic rayonnait ces derniers temps. La Française n'a en effet plus enchaîné deux victoires consécutives dans un tableau final sur le circuit WTA depuis sa demi-finale perdue à Dubaï en décembre 2019. Mais hier, dans un match de tressautements, Mladenovic a joué sa chance crânement. Notamment dans le premier et le troisième set, où elle mettait de l'engagement, de l'intensité et de l'allant dans ses frappes, refusant de se laisser dicter les choses par la Grecque. Mladenovic a su rester solide mentalement C'était la bonne option car lorsque Mladenovic restait en dedans, elle se faisait souvent punir fortement, à l'image du deuxième set, où Sakkari dicta le jeu tout du long avec son féroce coup droit. Mais Mladenovic ne s'affaissait pas, malgré la perte sèche de la deuxième manche (0-6). Au contraire, elle restait solide mentalement, relevait le menton, prenait la balle un peu plus tôt et faisait le break d'entrée sur un gros coup droit décroisé. Et l'héroïne de la Fed Cup 2019 ne relâchait pas. Elle continuait d'avancer, venait au filet pour obliger Sakkari à passer, touchait une magnifique volée de revers amortie ici, sortait un ace précieux là. Et même quand la Grecque reculait l'échéance et forçait la Française à servir pour le match, après avoir sauvé deux premières balles de match sur sa propre mise en jeu, la 52e mondiale gardait ses nerfs pour réaliser une jolie perf et accrocher son premier Top 40 depuis sa victoire mémorable sur la n°1 mondiale Ashleigh Barty le 10 novembre 2019, en finale de Fed Cup. La Française a maintenant l'occasion de valider ce joli coup puisqu'elle croisera la Japonaise Nao Hibino (76e mondiale) au prochain tour.