Tennis - Open d'Australie - Pas plus de mille personnes dans la caravane de l'Open d'Australie

L'Equipe.fr
·4 min de lecture

Les responsables de l'Open d'Australie, qui devrait se tenir du 8 au 21 février 2021, ont prévu de n'accueillir que 1000 personnes venant de l'étranger, entre les joueurs et leurs accompagnants, dans des conditions strictes qui ont été présentées aux protagonistes mais pas encore officialisées. Tennis Australia continue de peaufiner, en étroite collaboration avec le gouvernement de Victoria, les contours de ce à quoi ressemblera l'Open d'Australie 2021. La Fédération de tennis australienne a remis ce mercredi aux joueurs un document que L'Équipe s'est procuré et qui précise les conditions qui pourraient présider au (bon) déroulement du premier Grand Chelem de l'année. Nouvelle donne essentielle dans ce plan : l'Australie n'autorisera pas plus de mille personnes (joueurs et accompagnants) à rentrer sur le territoire dans le cadre du tournoi. Toute personne arrivant de l'étranger (sauf de Nouvelle Zélande) sera considérée comme arrivant d'une « zone rouge ». Il faudra arriver le 15 ou le 16 janvier (la date du 17, initialement envisagée, ne semble plus d'actualité), sachant que devraient être affrétés des vols spéciaux en provenance de Dubaï, Singapour et Los Angeles si nécessaire. Il faudra ensuite vivre une quarantaine de quatorze jours au cours de laquelle il sera possible de passer cinq heures quotidiennes en dehors de sa chambre d'hôtel. Voici les détails du projet présenté aux joueurs par Tennis Australia, qui n'a pas encore été rendu public : Le Protocole -Les joueurs entrant directement dans le tableau en simple, ainsi que les membres du top 10 en double, auront droit à deux accompagnants, alors que les autres (joueurs de double moins bien classés, qualifiés, lucky losers, wild card) ne pourront en avoir qu'un.
-Il sera possible d'envoyer par mail à l'organisation une demande pour se faire accompagner d'une ou deux personnes supplémentaire(s) (kiné, préparateur physique ou mental, etc.) mais seulement
1/ si par ailleurs d'autres joueurs ont renoncé à se faire accompagner (contre un « chèque » de 7000 dollars australiens, soit environ 4350 euros, correspondant aux frais de voyage, de logement et de nourriture pour une personne)
2/ si on est prêt à financer intégralement ces mêmes 7000 dollars australiens.
-Sur les 5 heures quotidiennes autorisées en dehors de la chambre d'hôtel (à partir du lendemain du premier test PCR négatif) et passées exclusivement à Melbourne Park, deux, au maximum, pourront être consacrées au tennis, et 1h30 au maximum en salle de gym.
- Pour la première semaine de quarantaine, les joueurs ne pourront s'entraîner qu'avec le même partenaire. Pour la deuxième semaine, il sera possible de taper la balle avec deux autres joueurs différents, eux-mêmes issus d'un duo de la première semaine. Une des priorités du moment, pour les coaches, est déjà de trouver le « bon » partenaire.
-Ceux qui seraient testés positifs à leur arrivée resteront strictement enfermés dans leur chambre pendant quatorze jours.
-En cas de test positif, un joueur aura automatiquement droit à un second test.
-En tout, chacun devra avoir passé cinq tests négatifs sur place (jours 1, 3, 7, 10 et 14) avant d'être autorisé à participer au tournoi.
-Une fois libéré de la quarantaine, il n'y aura plus de tests à Melbourne, où le coronavirus ne circule plus (aucune contamination depuis quarante jours). Des tournois en amont de l'Open d'Australie ? -Outre l'Open d'Australie, prévu du 8 au 21 février, Tennis Australia a prévu d'organiser, la semaine d'avant, deux tournois WTA 500 (le circuit féminin reprend à partir de 2021 les mêmes codes que le circuit masculin), un ATP 250 et une version allégée de l'ATP Cup, qui ne concernera que douze équipes, contre vingt-quatre en janvier 2020.
-Pendant la semaine du 14 au 21 février (la seconde de l'Open d'Australie), il ne devrait pas y avoir de tournoi masculin sur place mais en revanche un « petit » tournoi féminin (WTA 250).
-Tennis Australia a confirmé que les qualifications n'auraient pas lieu sur le sol australien, sans aller plus loin dans les détails, même s'il est probable que Dubaï accueillera cette épreuve, au moins pour les joueuses.
-Si le prize money global de l'Open d'Australie 2021 équivaut à celui de 2020 (71M de dollars australiens soit environ 44M€), les perdants du premier tour devraient avoir une rémunération revalorisée à hauteur de 100.000 dollars australiens, soit 62.000€. Une belle motivation pour encaisser le périple et son lot de contraintes sanitaires. Tout ce plan attend l'approbation des acteurs principaux mais aussi et surtout l'aval du gouvernement de l'état de Victoria, pour qu'enfin soit officialisée la tenue d'un Open d'Australie, dans moins de deux mois.