Tennis : Rafael Nadal lâche ses vérités sur le GOAT

Au moment de désigner le GOAT du tennis, trois noms reviennent : Roger Federer, Novak Djokovic et Rafael Nadal. Et forcément, l'Espagnol a de gros arguments qui parlent en sa faveur, lui qui détient aujourd'hui le record de victoires en Grand Chelem. Pour autant, aux yeux de Nadal, ces discussions concernant le GOAT sont secondaires...

Comme dans chaque sport, le débat du GOAT (à traduire par le plus grand de tous les temps) fait également rage dans le tennis. A chaque à son favori. Il y a ainsi des partisans de Roger Federer, d'autres de Novak Djokovic ou encore de Rafael Nadal. Chacun a écrit l'histoire de son sport. C'est bien évidemment le cas de l'Espagnol qui affole les records à Roland-Garros et qui détient aujourd'hui le titre honorifique de joueur ayant remporté le plus de tournois du Grand Chelem (22). De quoi alors en faire le GOAT du tennis ?

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« L'héritage le plus importante est de laisser un bon souvenir de moi »

Ce lundi, à l'occasion d'une conférence de presse en Equateur pour sa tournoi sud-américaine, Rafael Nadal a été interrogé sur ce débat du GOAT dans le tennis. L'Espagnol se considère-t-il ainsi comme tel ? Dans des propos rapportés par AS, Nadal a alors mis les choses au point, expliquant sa vision à ce sujet : « Je n'y pense pas. L'héritage le plus importante est de laisser un bon souvenir…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com