Tennis - Roland-Garros : Le terrible aveu de Nadal après la blessure de Zverev...

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C’est à l’issue d’un terrible scénario que Rafael Nadal s’est qualifié pour sa quatorzième finale de Roland-Garros. Après s’être blessé à la cheville, Alexander Zverev a été contraint d’abandonner alors que les deux hommes étaient au coude-à-coude dans la deuxième manche (7-6, 6-6). Forcément, la victoire a un goût amer pour l’Espagnol, heureux mais conscient de ne pas avoir été à son meilleur niveau.

Le court Philippe-Chatrier assistait à une grande rencontre de tennis très disputée entre Rafael Nadal et Alexander Zverev, à la lutte pour remporter le deuxième set après plus de trois heures de jeu, mais l’Allemand a fini la partie en larmes après s’être tordu la cheville droite. Contraint de quitter la terre battue parisienne en fauteuil roulant avant de revenir déclarer officiellement forfait (7-6, 6-6, ab.) en béquilles, Zverev voit ainsi Rafael Nadal filer en finale, et ce alors que l’Espagnol éprouvait de grosses difficultés sous le toit fermé du central de Roland-Garros, accentuant le taux d’humidité avec la météo du jour dans la capitale. Le numéro 5 mondial a d’ailleurs reconnu en conférence de presse avoir souffert, qualifiant même de « miracle » le résultat du premier set.

« Que je gagne le premier set, honnêtement ç'a tenu du miracle »

« C'étaient les conditions les plus lentes rencontrées ici depuis très longtemps, parce que l'air était extrêmement humide ce (vendredi) après-midi et ça, plus le toit fermé, ça rendait la balle super grosse et la difficulté de produire…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles