Tennis - Rolex Paris Masters - Daniil Medvedev en quarts de finale du Rolex Paris Masters après sa victoire sur Alex De Minaur

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Malgré la perte du premier set, Daniil Medvedev a surclassé Alex De Minaur ce jeudi (5-7, 6-2, 6-2) et rejoint Diego Schwartzman en quarts de finale du Rolex Paris Masters. On a retrouvé Daniil Medvedev. Bon, on n'avait pas vraiment perdu le Russe, mais on cherchait encore le joueur bourré de confiance qui avait enchaîné les titres et les finales durant son superbe été 2019. Lors de ses dernières apparitions, le Russe avait rarement paru serein ou dominateur. Lui qui était réputé pour progressivement manger la tête de ses adversaires semblait avoir du mal à mettre de l'ordre dans ses idées et manifestait surtout de la frustration sur le court. lire aussi Le tableau du Rolex Paris Masters Face à Alex De Minaur, ce jeudi en huitièmes de finale du Rolex Paris Masters, c'est cet aspect du Russe que l'on a vu. Après un break réussi d'entrée de jeu, il a progressivement perdu pied. Au point de connaître un terrible trou d'air avec la perte de 11 points consécutifs. Remis dans le match, De Minaur en profitait pour faire tourner en bourrique son adversaire (ah ces enchaînements amorties-lob...) en jouant terriblement juste. Les débats s'équilibraient en fin de premier set, mais c'était bien l'Australien qui virait en tête. lire aussi Le film du match Le calvaire de De Minaur au 3e set Et puis Medvedev est redevenu Medvedev. De nouveau il breakait d'entrée, mais cette fois la suite allait être bien différente. Il ne se déconcentrait pas et haussait nettement son niveau. Cette accélération laissait sur place un De Minaur dépité qui se tournait vers son clan en signifiant toute son impuissance. Le deuxième set se jouait sur un faux rythme entretenu par le fait que les deux hommes sur le court ne parvenaient pas à bien jouer en même temps. À la différence que Medvedev affichait toujours le même niveau alors que De Minaur alternait le moyen et le moins bon. Medvedev égalisait à un set partout dans un match qui avait clairement changé de dynamique (5-7, 6-2). Le troisième set, sans être un cavalier solitaire du Russe, ressemblait tout de même à un calvaire pour De Minaur. Protégé par son service (13 aces, 2 points perdus sur son service dans le troisième set), Medvedev n'allait plus connaître de problème (5-7, 6-2, 6-2). Qualifié pour les quarts de finale, il y sera opposé à Diego Schwartzman, expéditif face à Alejandro Davidovich Fokina.