Tennis - Rolex Paris Masters - Ugo Humbert devant la montagne Milos Raonic pour rentrer dans une nouvelle dimension au Rolex Paris Masters

L'Equipe.fr
·4 min de lecture

Seul joueur non tête de série en quarts de finale, le Français devra élever encore un peu plus son niveau pour se défaire de Milos Raonic (n°10) ce vendredi. Et surtout relever un défi physique. Leurs parcours Leurs matches précédents pourraient bien se révéler décisifs ce vendredi. Car Ugo Humbert a passé près de quatre heures de plus que Milos Raonic sur le court (7h50' contre 3h54') ! Quand le Canadien a remporté ses trois rencontres en deux sets, son adversaire en a lui disputé le double. Dès son entrée en lice, le Français a été malmené par le jeune Casper Ruud (21 ans) et, même s'il a dominé la rencontre, il a dû aller chercher la victoire au mental (4-6, 6-2, 7-6). Une solidité émotionnelle qui a aussi fait sa force au tour suivant contre Stefanos Tsitsipas (n°2). lire aussi Le tableau du Rolex Paris Masters Terrassé par les crampes, il s'est remis de trois balles de match envolées en fin de deuxième set pour décrocher sa deuxième victoire sur un top 10 (7-6 6-7 7-6). Contre Marin Cilic, la fatigue a fait commettre plus de fautes au 32e mondial, mais c'est lui qui a encore une fois le mieux résisté à la pression en fin de match (6-3, 6-7, 6-3). On peut toutefois craindre que 24 heures plus tard, sa récupération ne soit pas optimale, et que sa condition physique l'empêche de défendre ses chances à 100 %.

Le Messin, qui n'avait jusque-là jamais remporté le moindre match à Bercy, possède néanmoins l'avantage d'avoir affronté des adversaires d'excellent calibre, tous dans le top 30. Tout l'inverse de son adversaire, qui n'a pas eu affaire au moindre top 50 dans ce tournoi. Ainsi, les marches Aljaz Bedene, Pierre-Hugues Herbert et Marcos Giron ont beau s'être révélées aisées, Ugo Humbert constitue le premier test que Milos Raonic passe lors de ce Masters 1000 parisien. Et le Canadien sort d'un tournoi d'Anvers où il a dû déclarer forfait à cause d'une blessure aux adducteurs. Il pourrait donc être le plus en danger des deux si la rencontre venait à s'éterniser. Leur dynamique Les deux joueurs, qui ne se sont jamais affrontés, affichent une excellente forme depuis la reprise de la saison. Milos Raonic a atteint la finale de Cincinnati, où il a pris un set à Novak Djokovic après avoir disposé de Stefanos Tsitsipas. Quant à Ugo Humbert, il avait déjà affiché ses bonnes dispositions en indoor grâce à son titre à Anvers.

Leur style de jeu Après sa défaite contre Milos Raonic à l'Open d'Australie en janvier, Stefanos Tsitsipas avait qualifié le jeu de son bourreau de « souvent chiant ». Du haut de son mètre 96, l'ancien n°3 mondial s'appuie sur des services puissants et surtout excessivement précis, qui lui permettent de multiplier les aces. Ses coups droits sortent vite de la raquette, il dispose d'un bon toucher de balle et est à l'aise à la volée, qui lui permet souvent de finir le point. Mais le Canadien, malgré une couverture de terrain décente, manque de vitesse de déplacement, et peut se retrouver débordé, notamment côté revers. Comme lors de ses rencontres précédentes, Ugo Humbert devra donc prendre l'échange à son compte s'il veut gêner son adversaire. Avec son service slicé de gaucher et son jeu percutant, il peut mettre en difficulté n'importe qui en quelques coups de raquette. « Il a une qualité rare : sa capacité à faire avancer la balle vite, voire très vite. On ne connaît pas ses limites », confiait Guy Forget à son propos dans nos colonnes ce jeudi. Sa précision et sa longueur de balle permettent souvent de finir le travail. Au-delà de cet esprit d'attaquant, le Français de 22 ans dispose de la détermination qui lui permet de décrocher des victoires à l'arraché.