Tennis de table - JO - La Chine dénonce des aires de jeu trop « petites » aux JO de Tokyo

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le président de l'Association chinoise de tennis de table a critiqué la petite taille des aires de jeu autour de tables. Ces critiques s'ajoutent à celles des mesures anti-Covid. Après s'être plaint de certaines mesures anti-Covid, l'équipe de Chine de tennis de table a dénoncé des aires de jeu « plus petites qu'habituellement » aux Jeux olympiques de Tokyo, qui pourraient selon elle affecter les performances des sportifs. Les pongistes chinois ont remporté 28 des 32 titres aux Jeux depuis que le sport est devenu olympique en 1988. Une domination écrasante et rarement vue, toutes disciplines confondues. lire aussi Le palmarès olympique en tennis de table Mais la préparation des Jeux a été compliquée pour l'équipe de Chine, entre méforme de certains athlètes et mesures anti-Covid contraignantes. « Les athlètes m'ont dit que les aires (autour des tables) sont plus petites qu'habituellement », a déclaré le président de l'Association chinoise de tennis de table, à la télévision publique chinoise CCTV Liu Guoliang. « Aux championnats du monde, c'est 7 mètres sur 14 [...] Je viens de mesurer, et ici c'est 6 mètres sur 11 », a déploré M. Liu, ex-champion olympique et du monde, qui est désormais l'entraîneur de l'équipe nationale. Les huit pongistes chinois perturbés par les mesures anti-Covid « Je suis juste un peu inquiet au niveau de la course des athlètes (pendant les matches) et de leur sécurité. C'est une différence avec ce qu'on a connu précédemment », a-t-il regretté dans des propos diffusés mardi. Des membres de l'équipe ont également fait part de leurs inquiétudes. « J'espère que le terrain sera agrandi, pour que je puisse courir plus facilement d'un bout à l'autre pour rattraper les balles », a suggéré Xu Xin, champion olympique par équipes en 2016 à Rio. Liu Guoliang s'était déjà plaint la semaine dernière auprès de CCTV de mesures anti-Covid « extrêmement difficiles » pour les pongistes, comme essuyer la table avec la main ou souffler sur la balle. Huit pongistes chinois participeront aux JO de Tokyo, dont le champion olympique en titre Ma Long, le numéro un mondial Fan Zhendong et la championne du monde Liu Shiwen. lire aussi L'actualité du tennis de table

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles