US Open (H) - Oscar Otte, Ilya Ivashka, Jenson Brooskby : trois inconnus en pleine lumière à l'US Open

·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les trois joueurs, tous classés au-delà de la 50e place à l'ATP, et inconnus du grand public, font forte impression à l'US Open. Ils disputent tous les trois leur 3e tour ce samedi à Flushing-Meadows. Oscar Otte : fan de Murray Allemagne, 28 ans, 144e mondial 144e joueur mondial, Oscar Otte vit d'ordinaire dans le monde ingrat des tournois challengers et des qualifs de Grand Chelem. Mais quand il s'en extrait, l'Allemand profite à fond du moment. À Roland-Garros, il a mené deux sets zéro contre Alexander Zverev. À Wimbledon, il a battu Arthur Rinderknech 13-12 au cinquième avant de chuter (toujours en cinq sets) contre Andy Murray. Il admire d'ailleurs l'Écossais plus que tout et raconte avoir pleuré en visionnant Andy Murray Resurfacing, un documentaire de 2019 qui lui est consacré : « Plein d'émotions et plein d'inspiration pour moi... » À New York, Otte a franchi un tour supplémentaire, en écartant notamment d'entrée Lorenzo Sonego, tête de série n° 20. Son 3e tour contre Andreas Seppi (89e) semble dans ses cordes. Ilya Ivashka : le Grand Huit Biélorussie, 27 ans, 53e mondial Malgré son statut de finaliste de Wimbledon, Matteo Berrettini devra se méfier de son adversaire du troisième tour. Ilya Ivashka (27 ans, 53e mondial) surfe en effet sur une série de huit victoires d'affilée. Le week-end dernier, il a décroché son premier titre en carrière à Winston Salem - le premier pour un Bélarusse depuis Max Mirnyi en... 2003. Un succès qui n'a rien d'un feu de paille : cet été, il a occis trois top 25 (Gaël Monfils aux Jeux Olympiques de Tokyo, Grigor Dimitrov à Washington et Pablo Carreno-Busta en Caroline du Nord). A Flushing, pour l'instant, il se balade (aucun set concédé). Ce grand fan d'Arsenal doit beaucoup à un sponsor bélarusse, qui l'aide financièrement depuis qu'il a 17 ans. Bel investissement sur le long terme. lire aussi Le tableau messieurs Jenson Brooksby : le coup du tournoi États-Unis, 20 ans, 99e mondial C'est probablement le coup le plus spectaculaire depuis le début de l'US Open : face à son compatriote Taylor Fritz, Jenson Brooskby a réussi un coup droit gagnant en faisant passer la balle à côté du filet ! Battu en quatre sets après 4h6 de jeu, Fritz en a fracassé sa raquette sur sa cuisse. Même s'il a profité pleinement des errements de son adversaire (74 fautes directes, quand même...), Brooksby (20 ans) fait honneur à sa wild-card. Qui doit tout ou presque à un été chaud bouillant : finale à Newport (sur gazon) et demi-finale à Washington, D.C. (sur dur), après avoir notamment maté Felix Auger-Aliassime. Hors du top 200 il y a quatre mois, Brooskby est aujourd'hui 99e mondial. Au troisième tour, le jeunot affrontera Aslan Karatsev, qui l'avait sèchement écarté de Roland-Garros en trois sets.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles