Tennis : US Open, Wimbledon... L’énorme punchline du clan Djokovic

Interdit d’accès aux territoires australiens et américains cette année parce qu’il n’était pas vacciné contre la Covid-19, Novak Djokovic a manqué l’Open d’Australie et l’US Open. Le scénario pourrait d’ailleurs se répéter en 2023. Le père du Serbe, lui, déplore le manque de logique dans ces décisions, et il n’a pas manqué de lâcher une belle punchline sur le sujet.

Cette saison, Novak Djokovic a été privé de deux tournois majeurs. D’abord, le Serbe a été interdit d’accès au territoire australien pour l’Open d’Australie en janvier dernier en raison d’un défaut de visa. Non-vacciné contre le coronavirus, le joueur d’aujourd’hui 35 ans a dû rebrousser chemin et voir Rafael Nadal remporter son 21e tournoi du Grand Chelem. Le scénario s’est répété à l’US Open le 29 août. Toujours pas vacciné, Novak Djokovic n’a pu pénétrer sur le sol américain, laissant ainsi la victoire à Carlos Alcaraz. Pourtant, Nole était autorisé à disputer Wimbledon quelques semaines plus tôt et avait même été sacré.

«Novak leur a probablement montré qu’il était le meilleur à Wimbledon»

De ce fait, le père de Novak Djokovic ne comprend pas trop pourquoi son fils n’a pas eu le droit de participer à l’US Open. « C’est une énigme pour moi de savoir comment ils ne l’ont pas laissé jouer à Melbourne et à New York, mais ils l’ont laissé jouer à Londres. Je…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com