Tennis - UTS 4 - Corentin Moutet bat Taylor Fritz et remporte l'UTS 4

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Vainqueur de Taylor Fritz en finale (3-1), Corentin Moutet a remporté mardi soir la quatrième édition de l'UTS, la première disputée sur terre battue. Diego Schwartzman et Cristian Garin avaient cédé en demies. Des demi-finales à sens unique Volontiers souriant et chambreur durant les poules, Diego Schwartzman avait le visage fermé au moment d'attaquer sa demi-finale face à Taylor Fritz. Si l'Argentin a vite fait étalage de sa science de la terre battue, notamment en distillant quelques amorties intouchables, Fritz a fait plus que résister. Précis et puissant, il a montré qu'il n'était pas de ces Américains allergiques à l'ocre. Utilisant à bon escient les cartes spéciales propres à l'UTS, il virait en tête après avoir remporté les deux premiers quart-temps. Restait à savoir comment allait réagir « El Peque ». En mettant plus d'intensité, au point de se détacher dans le troisième quart-temps, mais Fritz a continué d'envoyer du lourd pour une victoire 3-0. Fritz retrouvait en finale Corentin Moutet pour un remake du premier match de cette édition. Le Français, très en jambes, est rapidement venu à bout de Cristian Garin (3-0) en se montrant à la fois offensif et très concentré. Les nombreuses amorties de Garin ne l'ont pas vraiment gêné et sa vitesse de bras a fait la différence dans les moments importants. Moutet plus régulier en finale La finale, elle, s'est avérée bien plus indécise. Décidé à faire le show pour le plus grand bonheur des spectateurs présents à l'académie Mouratoglou à Biot (Alpes-Maritimes), Corentin Moutet voyait le premier quart-temps lui échapper. Un quart-temps qui a été l'occasion d'un bel éclat de rire entre Fritz et l'arbitre quand Moutet s'est rendu compte après une longue discussion qu'il avait mal interprété la carte « coup gagnant en trois coups max ». « The Tornado » se rattrapait en égalisant après un deuxième quart-temps où chacun y est allé de ses coups atypiques.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La fin du match n'était pas moins serrée, mais Moutet parvenait à tirer son épingle du jeu, notamment dans un dernier quart où Fritz était moins en réussite. Vainqueur de la quatrième édition de l'UTS, Moutet succède donc à Matteo Berrettini,Alexander Zverev et Alex de Minaur.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

lire aussi Ce qui pourrait changer dans le tennis (1/3) : un calendrier difficile à chambouler et le fantasme d'une Super Ligue