Wimbledon (F) - Ons Jabeur renverse Iga Swiatek et se qualifie pour son premier quart à Wimbledon

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ons Jabeur s'est qualifiée lundi pour son premier quart de finale à Wimbledon en dominant 5-7, 6-1, 6-1 Iga Swiatek. Au prochain tour, elle affrontera Aryna Sabalenka. Quand Ons Jabeur a frappé son neuvième ace et remporté son huitième de finale 5-7, 6-1, 6-1 en 1h41' contre Iga Swiatek, il n'y avait aucune euphorie. La Tunisienne casse des barrières mais ne se focalise plus sur son exploit du jour à Wimbledon, une qualification pour son premier quart de finale en Grand Chelem, elle voit plus loin. lire aussi Toute l'actu de Wimbledon Face à la Polonaise, elle a encore montré sa facilité d'adaptation. Beaucoup plus à l'aise sur gazon que son adversaire, elle a maîtrisé toute la partie malgré la perte du premier set. Sans une légère déconcentration (notamment une pluie d'amorties précipitées) alors qu'elle menait 5-3 (0-30), elle aurait pu s'imposer en deux sets. Avec ses accélérations des deux côtés, ses amorties et son sens du jeu, la 24e mondiale avait toutes les cartes en main. lire aussi Le tableau féminin Très rapidement, elle a compris que la lauréate de Roland-Garros 2020 était souvent prise de vitesse côté coup droit. Elle l'a mise au supplice sur ce côté mais elle n'a pas abusé. C'est surtout avec ses variations avec ses retours amortis, sa qualité de service, ses slices et ses coups droits croisés très rapides qu'elle a posé des problèmes à Iga Swiatek, bien démunie dans le jeu, très frustrée et dépourvue avec sa panne de premières balles (46 %). À vingt-six ans, Ons Jabeur a bien compris qu'elle était à sa place en deuxième semaine de Grand Chelem et que sa formidable panoplie lui permettait de faire perdre la tête à beaucoup de joueuses, même les meilleures. En quart de finale, elle affrontera aussi une bizuth à ce stade, la puissante Aryna Sabalenka (n°2).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles