Tennis - WTA - Chicago - Chicago : Caroline Garcia battue au premier tour par la Japonaise Mai Hontama

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Grosse contre-performance de la Française Caroline Garcia, dominée lundi, lors de son entrée en lice au tournoi WTA 500 de Chicago, par la Japonaise Mai Hontama, 200e mondiale (6-3, 6-0). Les semaines se suivent et se ressemblent pour Caroline Garcia, qui continue de courir après le niveau qui en avait fait une n°4 mondiale, il y a trois ans. À 27 ans, aujourd'hui 59e à la WTA, elle s'est inclinée d'entrée à Chicago, lundi, comme la semaine dernière à Ostrava. Cette fois face à la Japonaise Mai Hontama (6-3, 6-0 en 1h13). C'est pourtant une adversaire lestée d'extrêmement peu de références au plus haut niveau qui s'est présentée face à elle au premier tour du tournoi WTA 500 de Chicago. À 22 ans, la Japonaise Mai Hontama étrenne cette semaine le meilleur classement e sa carrière : 200e. Dimanche, au dernier tour des qualifications, elle a réussi pour la première fois de sa vie à battre une joueuse classée parmi les 150 premières en la personne de la Britannique Harriet Dart (141e), dominée 7-5, 7-6. lire aussi Le tableau du tournoi de Chicago Soignée au genou droit Pas intimidée pour autant, la Japonaise a breaké d'entrée la Française (2-0) et ne s'est pas démontée quand celle-ci est revenue à 3-3. Après trois quarts d'heure de jeu, elle menait une manche à rien (6-3). Enchaînant les fautes directes du fond, indépendamment en coup droit ou en revers, avec une facilité déconcertante, Caroline Garcia a demandé l'intervention de la soigneuse de la WTA à 3-0 contre elle au deuxième set, afin qu'elle renforce le pansement posé depuis le début du match sur son genou droit. Mais l'aide médicale n'a été d'aucun secours pour la Française, qui se déplaçait de moins en moins et avait de plus en plus de mal à trouver de la régularité sur son lancer de balle au service. Elle a déposé les armes quelques minutes plus tard, terminant sur deux doubles fautes, dont la dernière a rebondi derrière la ligne de fond de court.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles