Tennis - WTA - Indian Wells - Leylah Fernandez dominée par Shelby Rogers à Indian Wells

·2 min de lecture
Tennis - WTA - Indian Wells - Leylah Fernandez dominée par Shelby Rogers à Indian Wells
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Au terme d'un troisième set ultra-disputé, la finaliste de l'US Open Leylah Fernandez a rendu les armes (2-6, 6-1, 7-6 [4]) face à Shelby Rogers, mardi, en huitièmes de finale du WTA 1000 d'Indian Wells. L'Américaine affrontera Jelena Ostapenko en quarts. La joie démonstrative de Shelby Rogers disait tout de l'âpreté du combat mené face à Leylah Fernandez, mardi soir. Tombée à l'US Open contre une autre teenager qui montait, Emma Raducanu, l'Américaine retrouvait la Canadienne de 19 ans en huitièmes de finale d'Indian Wells. Les deux joueuses, après deux premiers sets à sens unique, se sont livré une grosse baston dans le troisième qui a finalement tourné à l'avantage de Rogers dans le jeu décisif (2-6, 6-1, 7-6 [4]). L'Américaine sera opposée en quarts à Jelena Ostapenko, tombeuse (6-3, 6-4) de la 4e mondiale Iga Swiatek. Il a fallu un premier set dominé par Fernandez puis un deuxième express en faveur de son adversaire pour que le match prenne une nouvelle tournure. Largement dominée dans le deuxième acte, Fernandez a profité d'une pause aux vestiaires pour se remettre la tête à l'endroit. Elle est revenue sur le court pour surprendre Rogers et faire le break d'entrée. lire aussi Le tableau d'Indian Wells Période faste pour Rogers La réponse de l'Américaine a été immédiate et, à partir de là, les deux joueuses se sont rendu coup pour coup, toutes les deux proches de leur ligne de fond et enchaînant les échanges en rythme à une vitesse assez folle. C'était à celle qui allait craquer la première et le petit jeu a mis du temps à déterminer une vainqueure. Sur les occasions de Rogers, Fernandez répondait en accélérant encore un peu plus l'échange et en n'hésitant pas à prendre des risques. Rogers, elle, s'appuyait sur une grosse première, à l'image de ces trois balles de break écartées à 5-5, dans les moments chauds. Le jeu décisif a fait figure de juge de paix et Rogers a eu le mérite de tenir la pression face à une Fernandez qui tapait de plus en plus fort. Une dernière volée dans le filet de la Canadienne marquait la fin de la bataille. À 28 ans, Rogers jouera pour la première fois de sa carrière en quarts à Indian Wells. Dans la lignée de son US Open (huitièmes en battant la n°1 mondiale Ashleigh Barty), elle traverse une période faste.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles