Tennis - WTA - Maria Sharapova, de retour de suspension : «J'ai purgé ma peine, pourquoi s'acharner ?»

L'Equipe.fr
Pour son premier match depuis la fin de sa suspension, Maria Sharapova a été accueillie mercredi sous les applaudissements du public de Stuttgart.

Dans Le Parisien Magazine de vendredi, Maria Sharapova, dont la suspension de 15 mois suite à un contrôle positif au meldonium s'achève dans quelques jours, soigne son image. Elle rappelle que le Tribunal arbitral du sport a estimé qu'elle n'avait pas eu l'intention de tricher.Maria Sharapova s'apprête à faire son retour à la compétition (à Stuttgart, tournoi qui début le 24 avril), après avoir été suspendue quinze mois suite à un contrôle positif au meldonium. Critiquée par plusieurs joueurs/joueuses, la Russe, qui aura 30 ans mercredi prochain, cherche à soigner son image. «J'ai purgé ma peine, donc pourquoi s'acharner ? Y a-t-il une raison de continuer à me punir ? Moi, je n'en vois pas, avance-t-elle ce vendredi dans Le Parisien Magazine. Quand mon cas n'était pas clair, qu'on était encore un peu dans l'inconnu, tout le monde avait le droit de me juger. Mais maintenant que je suis passée par le Tribunal arbitral du sport, qui est neutre (et qui a réduit sa peine de 24 à 15 mois et qui a précisé qu'elle n'avait pas eu l'intention de tricher), je dis stop. Si des joueurs continuent, malgré cela, à médire de moi, alors ce n'est pas correct.»Sharapova se montre plus incisive dans The Times, dans un entretien à paraître samedi, en reprochant à la Fédération internationale (ITF) de ne pas l'avoir suffisamment prévenue de l'intégration, au 1er janvier 2016, du meldonium dans la liste des produits interdits établie par l'AMA. La Russe assure que l'ITF était au courant de ses prises de meldonium, débutées en 2004, après sa victoire à Wimbledon. «Pourquoi un officiel n'a-t-il pas eu une discussion avec moi (fin 2015) ?», interroge-t-elle, tout en assumant sa responsabilité. Sharapova, qui n'a plus de classement WTA, est invitée à Stuttgart, Madrid et Rome, et souhaite l'être également à Roland-Garros.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages