Tennis - WTA - Mouratoglou : «Serena n'est pas faite comme tout le monde»

L'Equipe.fr
Patrick Moratouglou revient sur l'annonce de la grossesse de Serena Williams. Pour son coach, celle qui a battu le record de victoires de Steffi Graf en Grand Chelem est capable de revenir après son accouchement. Mais a priori pas avant un an...

Patrick Moratouglou revient sur l'annonce de la grossesse de Serena Williams. Pour son coach, celle qui a battu le record de victoires de Steffi Graf en Grand Chelem est capable de revenir après son accouchement. Mais a priori pas avant un an...«Etiez-vous au courant que Serena était enceinte ?Elle me l’a appris il y a quinze jours. Quelle a été votre réaction ?Je la comprends parfaitement. A ce moment-là de sa vie, ça a du sens. Elle va bientôt avoir 36 ans, elle est sur le circuit depuis 18 ans. Elle a battu le record de Steffi Graf à l’Open d’Australie. Un record qui était très important pour elle et qu’elle avait du mal à dépasser. Ça a été un gros soulagement. Sa grossesse est dans la logique des choses. Le fait de ne pas l’avoir su à Melbourne vous gêne-t-il ?Je ne m’en formalise pas. Je la prends comme elle est. Vous étiez vous douté de quelque chose à Melbourne ?Non. Elle nous a tellement habitué à gagner dans des conditions extrêmes que plus grand-chose ne m’étonne venant de sa part. Est-ce que ça rend malgré tout cette victoire encore plus ‘’incroyable’’ ? Ça reste très fort. Mais sa victoire à Roland Garros 2015 alors qu’elle avait 40 de fièvre les jours précédents reste la plus immense. Elle était en souffrance. Quatre jours avant la finale, elle ne pouvait même pas marcher dans la rue tellement elle était faible. Elle était à l’agonie. Elle grelottait. Les ressources dont elle a fait preuve pour gagner, c’était incroyable. Depuis que je suis avec elle, c’est ce succès qui m’a le plus marqué. C’était vraiment surréaliste.Pour vous qui êtes le coach, cette nouvelle doit vous frustrer au moment où elle pouvait tenter de battre le record de Margaret Court…Non, je comprends. Je le répète, battre le record de Graf était une étape vraiment importante. Serena avait très envie de fonder une famille et elle a trouvé la bonne personne pour. Elle a clairement évoqué sa volonté de revenir. Elle a laissé la porte ouverte… Croyez-vous possible son retour sur les courts ?Elle en est capable. Elle n’est pas faite comme tout le monde. Je suis convaincu qu’elle est convaincue de pouvoir revenir. Maintenant, il faut voir une fois qu’elle aura son bébé et les conséquences physiques d’un accouchement. Et vous, quel est votre avenir ?Elle m’a demandé si je pouvais l’attendre. Je vais réfléchir. Ça va être une longue période. Elle ne va pas revenir avant un an. Il ne faut pas se raconter d’histoire, ça me semble impossible qu’elle revienne pour le prochain Open d’Australie. Ce n’est pas raisonnable. On le voit avec Azarenka, qui ne reviendra pas avant Wimbledon alors qu’elle trépigne d’impatience. Se remettre au niveau près une telle expérience n’est pas une chose simple.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages