Tennis - WTA - Open 6ème Sens - Open 6ème Sens : Caroline Garcia sèchement battue par Alison Van Uytvanck

L'Equipe.fr
L’Equipe

Dernière Française en lice, Caroline Garcia a été éliminée en quarts de finale à Lyon par la Belge Alison Van Uytvanck (6-2, 6-2) vendredi. Lyon vivra un week-end sans Françaises. Dans la foulée de l'élimination d'Océane Dodin, battue en trois manches par l'Américaine Sofia Kenin, n°5 mondiale et récente victorieuse de l'Open d'Australie, c'est Caroline Garcia qui a cédé en quarts de finale de l'Open 6ème Sens. Impliquée personnellement dans la création de l'épreuve lyonnaise, Garcia, proche de la sortie de route dès le premier tour lundi contre la Belge Greetje Minnen (6-4, 1-6, 7-6 [5]), a été impuissante face à une autre Belge ce vendredi, Alison Van Uytvanck (6-2, 6-2 en 1h10'). « C'est dur de constater que le score est aussi sec. J'ai l'impression d'avoir eu des occasions, mais à chaque fois que j'avais balle de break, elle servait une première balle quasiment. Elle n'a pas donné beaucoup de points et c'est un peu dur de voir un score aussi sévère à la fin », commentait la Française.

Très à l'aise en indoor - « je préférerais jouer sur cette surface toute l'année mais c'est impossible », a-t-elle glissé après la partie - Van Uytvanck, 62e mondiale, a pris Garcia à la gorge dès l'entame. Son agressivité au retour, ses slices de revers, ses amorties et ses montées au filet bien senties (6/7 dans cet exercice) lui ont permis de prendre le dessus. Sans oublier son incroyable réussite sur les balles de break : huit concédées, huit sauvées ! Dont la moitié grâce à des aces ou des services gagnants. À en écoeurer Garcia qui a pourtant bien servi (71% de premières balles) et parfois débordé son adversaire (16 coups gagnants contre 15 pour Van Uytvanck). Mais la 46e mondiale a commis de trop nombreuses erreurs (29 fautes directes à 13) pour rivaliser sur la durée, même si, après ces trois matches à la maison et avant de filer sur Indian Wells, Garcia voulait positiver. « Je sais que je ne fais pas un grand match mais je me suis battu sur chaque point et si j'ai cette attitude-là sur chacun de mes matches, forcément à un moment donné, ça va tourner en ma faveur et je pourrai remonter la pente», assurait-elle. Le tableau du tournoi En demi-finales samedi, Van Uytvanck affrontera Kenin. L'autre demie opposera la Russe Daria Kasatkina à l'Allemande Anna-Lena Friedsam.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi