Tennis - WTA - Retour de Maria Sharapova : Avis défavorables

L'Equipe.fr
Durant leur week-end de Fed Cup, les Françaises n'ont pas mâché leurs mots sur le retour de Maria Sharapova et sur la wild-card que la Russe pourrait recevoir pour disputer Roland-Garros.

Durant leur week-end de Fed Cup, les Françaises n'ont pas mâché leurs mots sur le retour de Maria Sharapova et sur la wild-card que la Russe pourrait recevoir pour disputer Roland-Garros. Kristina Mladenovic (19e mondiale) : «Roland-Garros brillera tout autant sans elle»«Ma position est la même que tous les autres joueurs. Elle obtient ses wild-cards car elle est ancienne numéro 1 mondiale et vainqueure de Grand Chelem. Est-ce que c’est juste ou pas ? Par rapport aux autres, non. Après, je comprends la position des tournois WTA (hors Grand Chelem), ça fait le buzz. Stuttgart doit être bien content d’avoir son retour, ça attire les médias, plus de spectateurs, c’est du business. Pour Roland-Garros, c’est un Grand Chelem qui brillera tout autant sans Maria Sharapova, donc c’est un choix ouvert pour le président ou aux personnes qui doivent décider.»Pauline Parmentier (64e mondiale) : «Nous, les wild-cards on pourrait les oublier»«Sharapova a beaucoup apporté au tennis. On ne va pas se mentir, elle fait vivre ce sport. Qu’elle revienne ne me gêne pas, elle a payé avec ses quinze mois de suspension. Mais qu’elle bénéficie de wild-cards est plus gênant. En clair, on l’aide après qu’elle a été prise pour dopage. Ça me fait tiquer. Parce que, si ça nous arrivait à nous, les wild-cards, on pourrait les oublier… En ce qui concerne la wild-card pour Roland, c’est un vrai débat. Je crois que Roland-Garros n’a pas besoin de Sharapova pour vendre des billets. Donc, je ne suis pas franchement favorable à ce qu’elle reçoive une wild card pour Roland.»Amandine Hesse (207e mondiale) : «Envie de voir comment elle va être reçue»«J’ai hâte de voir comment ça va se passer, c’est-à-dire la réaction du public et des joueuses. J’ai envie de voir comment elle va être reçue sur le circuit et aussi voir son niveau de jeu. J’ai vu qu’elle s’entraîne depuis sa suspension. (À propos de l'éventuelle wild-card de Roland-Garros au détriment d'autres joueuses.) J’espère que ça ne sera pas pour moi (rires). Personnellement, je ne suis pas pour qu’elle ait la wild-card. Chacun a son opinion. Je comprends aussi que ça puisse être un honneur d’avoir Sharapova à Roland-Garros. Ça serait injuste qu’elle obtienne cette wild-card.»Alizé Cornet, 41e mondiale : «On ne devrait pas lui dérouler le tapis rouge»« Si j’ai tweeté il y a quelque temps sur le retour de Sharapova, c’était pour réagir à un tweet de la WTA qui avait posté un article là-dessus. Son titre disait que les rivales de Sharapova avaient hâte de son retour. Or, quand on lisait l’article, c’était exactement l’inverse ! Kerber, Halep, Cibulkova y disaient en gros que c’était une tricheuse et que personne n’avait envie de la voir revenir. Je trouvais ce titre honteux et, d’ailleurs, la WTA a fini par retirer son tweet. De manière générale, je trouve honteux que la WTA fasse la promotion d’une joueuse qui a quand même été déclarée positive. Après, c’est normal qu’on parle d’elle. C’est une immense championne. Mais de là à promouvoir son retour à ce point… Je trouve ça injuste. Je sais que, sur le circuit, on est beaucoup à partager cet avis. J’espère que Bernard Giudicelli tiendra bon sur ses premières déclarations et ne lui offrira pas une wild-card pour Roland. Heureusement que je ne fais pas partie du comité qui prendra la décision, sinon je mettrais un bordel pas possible ! Si j’écoute ma morale, je me dis qu’une joueuse déclarée positive devrait repartir du point de départ et regagner comme tout le monde sa place parmi les meilleures. On ne devrait pas lui dérouler le tapis rouge. En plus, elle a largement les moyens de revenir sans qu’on l’aide comme ça. Maria est une très grande championne, eh bien, qu’elle nous le montre. Malheureusement, le tennis reste du business… Mais, moralement, c’est pas bien.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages