Tennis - WTA - Rome - Ashleigh Barty abandonne en quarts de finale contre Coco Gauff à Rome

·2 min de lecture

Alors qu'elle menait 6-4, 2-1, la numéro 1 mondiale Ashleigh Barty a jeté l'éponge contre Coco Gauff, vendredi, en quarts de finale à Rome. L'Australienne est blessée au bras droit. Diminuée par une douleur au bras droit, la numéro 1 mondiale Ashleigh Barty a abandonné ce vendredi en quarts de finale du WTA 1000 de Rome alors qu'elle avait un set d'avance face à Coco Gauff (6-4, 2-1, a.b.). Titrée à Stuttgart et finaliste à Madrid ces dernières semaines, l'Australienne avait fait un pas vers une qualification pour les demi-finales quand, à 6-4, 2-1 en sa faveur, elle a fait appel au médecin du tournoi. Après une brève discussion au changement de côté, elle a murmuré : « J'arrête. » Elle s'est levée, a salué l'arbitre et son adversaire avant de quitter le court sous le crachin romain.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Un bandage à l'avant-bras au retour de l'interruption pluie Déjà strappée à la cuisse gauche depuis le début de la semaine, Barty s'est visiblement blessée au bras droit en début de partie. Après une interruption liée à la pluie pendant deux heures à 2-2 au premier set, elle est revenue sur le court avec un bandage sur l'avant-bras qu'elle ne portait pas quand le match a démarré. lire aussi Le tableau femmes de Rome Rien dans son jeu ne laissait deviner qu'elle était diminuée. Ses variations faisaient progressivement vaciller la jeune américaine qui avait cédé en fin de première manche sur la cinquième balle de set en faveur de Barty. Mais à deux semaines de Roland-Garros, la victorieuse de l'édition 2019 du Grand Chelem parisien a préféré ne pas prendre de risque. En demi-finales samedi, Gauff, 35e mondiale, affrontera la Polonaise Iga Swiatek ou l'Ukrainienne Elina Svitolina.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles