Tennis - WTA - St-Pétersbourg - Fiona Ferro éliminée en huitièmes de finale à l'Open de Saint-Pétersbourg

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Fiona Ferro s'est inclinée face à Vera Zvonareva (6-7 [6], 7-5, 7-6 [2]) au terme d'un combat de plus de trois heures en huitièmes de finale de l'Open de Saint-Pétersbourg. Fiona Ferro n'aura fait qu'une courte apparition à l'Open de Saint-Pétersbourg. Enfin, courte... La Française, tête de série n°3, a tout de même bataillé plus de trois heures avant de rendre les armes face à Vera Zvonareva qui va donc retrouver les quarts de finale sur le circuit principal de la WTA pour la première fois depuis 2019, déjà à Saint-Pétersbourg. lire aussi Le tableau de l'Open de Saint-Pétersbourg Certes, Zvonareva n'est plus la n°2 mondiale, mais elle a clairement mieux joué face à Ferro que ce que laisse penser son actuel classement (145e, elle a bénéficié d'une wild-card pour entrer dans le tableau). Car jamais la Française n'a pas été à son avantage dans ce match. C'était déjà presque un petit miracle que de la voir virer en tête après une heure de jeu tant elle avait été bousculée et malmenée par les frappes sèches de son adversaire. Précise et puissante, la Russe prenait un malin plaisir à faire visiter le court à son adversaire qui ne parvenait pas à la gêner avec son gros lift de coup droit, forcément moins efficace en indoor. Pas libérée par le gain du premier set, rarement protégée par son service, Ferro ne haussait son niveau que lorsqu'elle était dos au mur, comme dans la fin du deuxième set. Elle parvenait bien à prendre le service de son adversaire au moment où celle-ci servait pour le match, mais un smash raté dans les grandes largeurs et des fautes comme autant de signes d'impatience face à cette balle qui revenait tout le temps offraient finalement le deuxième set à Zvonareva. Ferro trop impatiente La troisième manche était bien mal engagée pour Ferro qui lâchait son service à la première occasion. Au courage, elle effaçait immédiatement ce handicap. À 36 ans, Zvonareva ne flanchait pas physiquement. L'expérience penchant de son côté, elle parvenait à entraîner son adversaire dans un nouveau tie-break. Encore une fois, Ferro s'y montrait trop impatiente. Visiblement frustrée, elle forçait trop ses coups et passait à côté, laissant Zvonareva savourer sa victoire devant son public.