Tensions chez les Bleues : la dernière mise au point de Corinne Diacre avant de défier le Kazakhstan

AFP
·1 min de lecture

Mardi soir au stade de la Rabine, les Bleues jouent à huis clos face au Kazakhstan un dernier match avant la longue coupure de deux mois et demi prévue d'ici mi-février, période choisie par la Fifa pour la prochaine fenêtre internationale chez les dames. Sur le terrain, la campagne européenne a ressemblé jusqu'à l'heure à un long fleuve tranquille, ou presque, pour une sélection tricolore assurée de finir première du groupe devant l'Autriche, qu'elle a battue 3-0 vendredi à Guingamp.

Portées par 32 buts marqués et aucun encaissé en sept rencontres, les Françaises s'avancent mardi dans le Morbihan en ultra favorites devant la 77e nation mondiale, incapable d'inscrire le moindre point dans le même temps. Mais en coulisses, la relation orageuse entretenue entre Corinne Diacre et certaines Lyonnaises, la capitaine Amandine Henry en tête, continue de secouer le vestiaire. "On est plus dans le règlement de compte que dans l'apaisement", résume une source proche des joueuses de l'OL, après plusieurs incidents relatés dans la presse.

"Comme toute discussion, il y a eu des choses négatives mais aussi des positives" explique Diacre

Mercredi, la sélectionneuse a ainsi pris...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi