Terem Moffi, le fusil du Morbihan

SO FOOT
·1 min de lecture

Pour la première fois depuis cinq rencontres, Christophe Pélissier avait décidé de laisser Terem Moffi sur le banc pour la réception du Paris Saint-Germain, ce dimanche, au Moustoir. Mais le Nigérian a tombé le survêtement en seconde période face au champion de France et rien n'a finalement changé dans l'équation : comme lors des quatre parties précédentes, l'attaquant a fait glisser son nom sur le tableau d'affichage, permettant aux siens de signer un deuxième succès de rang cette saison (3-2) - une performance inédite depuis le retour du FC Lorient en Ligue 1. Après avoir trouvé la faille consécutivement contre Nice, Monaco, Bordeaux puis Dijon, c'est une entrée de maître qu'a réalisée l'attaquant contre le PSG, éclaboussant la fin de rencontre de toutes ses qualités : d'abord au relais pour un Yoane Wissa auteur de l'égalisation (80e), il a ensuite faussé compagnie à tout le monde à l'entrée du temps additionnel pour résister à…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com