Terem Moffi (Lorient), malade et perturbé

Terem Moffi. (A. Réau/L'Équipe)

Absent à Bastia samedi, en 16es de finale de la Coupe de France (1-1, 4-2 aux t.a.b.), en raison d'un virus, l'attaquant du FC Lorient Terem Moffi est aussi touché psychologiquement par un possible transfert durant ce mercato.

L'annonce du forfait de Terem Moffi, pour cause de maladie, la veille du 16e de finale de la Coupe de France remporté samedi par les Lorientais à Bastia (L2, 1-1, 4-1 aux t.a.b.), a interrogé. Car en cette période de mercato, l'attaquant nigérian des Merlus (23 ans) est fortement sollicité et ses velléités de départ, à un an et demi du terme de son contrat, ne sont pas feintes. Nice, notamment, pourrait accueillir le buteur.

lire aussi : Toute l'actu des transferts

Interrogé en conférence de presse d'après-match samedi soir, son entraîneur n'a pas nié la problématique. « Il y a une réalité, il y a ce petit virus, et c'est une période un peu perturbante pour lui, a expliqué Régis Le Bris. Mais je pense qu'il sera remis pour Rennes (20e journée de L1, 27 janvier) et qu'il va reprendre l'entraînement en début de semaine. »

Le Bris satisfait des suppléants de MoffiLe technicien breton s'est aussi félicité de ses « remplaçants » du jour. « La Coupe de France permet d'ouvrir des espaces pour d'autres joueurs. Ibrahima (Koné) a joué et marqué, et Sirina (Doucouré), qui est aussi un avant-centre, a également pu jouer et marquer son tir au but, a-t-il précisé. On a des avants-centres et c'est bien qu'ils puissent s'exprimer dans un contexte de compétition. »

Seulement, après le départ de Dango Ouattara (Bournemouth), cette semaine, un nouveau transfert d'un attaquant lorientais obligerait nécessairement à recruter devant.