Théo Pourchaire 2e de la course longue de F2 au GP de France, Ayumu Iwasa vainqueur

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Théo Pourchaire est monté sur la 2e marche du podium ce dimanche au Castellet. (A. Mounic/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Très belle deuxième place lors de la course longue de F2 pour le jeune pilote français Théo Pourchaire (ART Grand Prix) au Castellet ce dimanche. La victoire est revenue au Japonais Ayumu Iwasa (DAMS).

Il avait plusieurs raisons d'avoir la rage, le jeune et talentueux Théo Pourchaire, au départ de la course longue de F2 dans le cadre du GP de France. D'abord, le Grassois courait presque à domicile au Castellet. Ensuite, il avait été privé du podium du sprint la veille alors qu'il avait rallié l'arrivée en 3e position. Las, Pourchaire (ART Grand Prix) avait été frappé d'une pénalité sévère de cinq secondes après avoir forcé Marcus Armstrong hors de la piste. Lui estimait que c'était un beau dépassement de l'intérieur. Cette pénalité l'a fait reculer à la 7e place...

Cela lui a peut-être donné un peu plus de motivation pour ce dimanche. Parti en pneus soft, il s'est malheureusement fait tasser au départ et a vu la porte bouchée par son équipier chez ART, le Danois Frederik Vesti. Mais le pilote français, qui frappe aux portes de la F1, a ensuite mené une très belle course avec ses trajectoires tendues. Il rentrait tôt au stand, au 10e tour, pour mettre des gommes dures. Il allait ensuite profiter du problème de Logan Sargeant au stand, qui n'en sortira pas.

Un accrochage avec Doohan géré avec beaucoup de sang-froid

Au 15e tour, Pourchaire passait son coéquipier Vesti, qui sortait des stands avec ses pneus froids, et pointait alors virtuellement à la 2e place en tenant compte des futurs arrêts des voitures qui le précédaient. Le Japonais Ayumu Iwasa menait la course avec 4 secondes d'avance sur le Grassois. Pourchaire était alors menacé par Jack Doohan qui allait le sortir de la piste au 19e tour. Doohan partait alors en tête à queue sans conséquence tandis que Théo Pourchaire se trouvait obligé de couper la chicane avec beaucoup de sang-froid.

lire aussi

Classement de la course longue au Castellet

Désormais, c'était son équipier Fred Vesti qu'il devait tenir à distance car, devant, Ayumu Iwasa, demeurait hors d'atteinte sur sa monoplace francaise DAMS. Mais Pourchaire, du haut de ses 18 ans, tenait fermement son volant et prenait une belle 2e place tandis qu'Iwasa remportait sa première victoire en F2. Vesti repoussait Felipe Drugovich si bien que trois voitures françaises montaient sur le podium.

Pourchaire achevait donc son week-end en beauté alors que les tribunes du Castellet brandissaient une nuée de drapeaux bleu blanc rouge... À l'arrivée, il entonnait même une Marseillaise devant les supporters français en compagnie des membres de l'équipe tricolore DAMS. Au classement du Championnat du monde, Théo Pourchaire occupe désormais la deuxième place derrière le Brésilien Drugovich.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles