Thierry Omeyer, manager général du PSG hand : « L'objectif est de retourner à Cologne »

Thierry Omeyer, manager général du PSG Hand. (S. Mantey/L'Équipe)

À deux jours de la reprise officielle, avec le Trophée des champions samedi contre Nantes, le manager général du PSG hand affiche les ambitions du champion de France avec notamment une présence au Final Four de la Ligue des Champions, à Cologne.

« Quels objectifs avez-vous fixés pour cette saison ?
Quand on est le PSG, les objectifs parlent d'eux-mêmes : être dans la continuité. Les joueurs, quand ils viennent à Paris, ils savent pourquoi ils viennent : on est sur huit titres d'affilée de champion de France. L'objectif majeur est de remporter un nouveau titre de champion qui nous permette de nous qualifier directement pour la Ligue des champions sans avoir à déposer un dossier.

Qu'en est-il de la Ligue des champions, où le PSG a été battu en quarts de finale par Kiel la saison passée ?
L'objectif est de retourner à Cologne (lieu du Final Four).

lire aussi

Le calendrier de la Ligue des champions

Avec certains départs comme ceux de Mikkel Hansen, Nedim Remili et Vincent Gérard, le PSG est-il un peu moins fort ?
On verra au fur et à mesure de la saison. Des joueurs qui partent, ça fait partie de la vie, de l'histoire d'un club. On a des nouveaux joueurs (Palicka, Green, Balaguer, ainsi que Gibelin et Mathé actuellement blessés) qui vont apporter du sang neuf, un vent de fraîcheur. On a une équipe armée pour faire une très belle saison. À part les gardiens (Palicka, Green) qui sont tous les deux nouveaux, sur les autres postes on a au moins un joueur qui était là la saison dernière.

Comment appréhendez-vous la baisse du budget (16,365 millions d'euros contre 18,7 la saison passée) ?
On a réussi à construire une équipe avec ce budget. Ce ne sont que des chiffres, les objectifs sont toujours élevés. On ne fait pas une fixation sur la baisse du budget que je ne vais pas vous détailler. Il faut trouver un juste milieu entre la masse salariale et les conditions qui permettent une récupération optimale, comme se déplacer dans des conditions correctes.

« Je veux qu'il (Nikola Karabatic) termine sa carrière à Paris. Mais ça dépend de comment il se sent »

Nikola Karabatic (38 ans) est en fin de contrat. Terminera-t-il sa carrière au PSG ?
Je veux qu'il termine sa carrière à Paris. Il le faut. Mais ça dépend de sa volonté, de comment il se sent physiquement et psychologiquement (l'intéressé nous a dit vouloir prendre le temps avant de se décider). Il sort d'une grande saison, à l'image de ce qu'il est. Il a aussi été beaucoup sollicité avec l'équipe de France. Mais il a pu bien récupérer. On compte sur Nikola qui, à 38 ans, est un exemple d'engagement, de professionnalisme au quotidien.

lire aussi

Le calendrier de la Liqui Moly Starligue

Quelle que soit sa décision, pourrait-il trouver une place dans l'encadrement du PSG comme vous et Daniel Narcisse ?
On va voir, ça dépendra de lui, de ce qu'il veut faire. Sur la fin de ma carrière, je ne savais pas dans quelle voie m'orienter. C'est quelque chose qu'on évoquera. Mais si le PSG peut profiter de son expérience, de son image... »