Thomas De Gendt remporte la 8e étape du Giro à Naples

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Thomas De Gendt à l'arrivée de la 8e étape. (Reuters)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Thomas De Gendt (Lotto Soudal) a remporté samedi la 8e étape du Giro. Bonne opération pour Guillaume Martin (Cofidis), qui remonte à la 4e place au général.

Thomas De Gendt (Lotto Soudal) a remporté la 8e étape du Giro (Naples-Naples), samedi. Le Belge de 35 ans, troisième du Tour d'Italie en 2012, a été le meilleur au sprint des quatre coureurs survivants de l'échappée initiale. Il devance Davide Gabburo (Bardiani CSF), Jorge Arcas (Movistar), dans le même temps, et son coéquipier Harm Vanhoucke (à 4'').

Grand animateur de l'étape, Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) n'a finalement pas pu disputer le sprint final et termine 7e à 15''. La bonne opération du général est réalisée par Guillaume Martin, 9e à 33'' de l'étape et nouveau 4e au classement général, à 1'06'' du leader Juan Pedro Lopez (Trek-Segafredo).

Cette boucle de 153 km autour de Naples samedi a été marquée par une échappée dès le début de course. Sous l'impulsion de Van der Poel, un groupe de 21 coureurs, dont Guillaume Martin (Cofidis) et Lilian Calmejane (AG2R Citroën) ou encore Biniam Girmay (Intermarché - Wanty Gobert), prenait le large. Au bout de 20 km de course, les échappés comptaient plus d'une minute d'avance sur le peloton, puis deux minutes à 100 km de l'arrivée, au terme d'une première heure courue à 46,6 km de moyenne.

lire aussi

Le film de la 8e étape

Alors que les échappés avaient encore accru leur avance sur le peloton, Van der Poel décidait de placer une violente accélération à 46 km de la ligne. Le Néerlandais avait des fourmis dans les jambes mais les secousses de son attaque profitaient à quatre hommes qui prenaient finalement le large : Davide Gabburo (Bardiani CSF), Thomas De Gendt (Lotto Soudal), Harm Vanhoucke (Lotto Soudal) et Jorge Arcas (Movistar).

Martin à moins du dix secondes du podium

Dans le peloton, l'équipe du leader, Trek-Segafredo, prenait les commandes pour réduire l'écart avec les échappés. Lennard Kamna, deuxième du général, tentait une sortie à 7km de l'arrivée, immédiatement suivi par Juan Pedro Lopez qui défendait son maillot rose.

Au général, le trio de tête demeure inchangé : Juan Pedro Lopez, Lennard Kamna (Bora-Hansgrohe) à 38'', et Rein Taaramäe (Intermarché-Wanty Gobert), à 58''. 28e ce vendredi matin à 4'06'', Guillaume Martin réalise une excellente opération. Le Français de Cofidis est désormais quatrième, à 1'06'' du leader.

lire aussi

Le classement général du Giro

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles