Thomas Müller, le symbole d'une Allemagne qui perd

·1 min de lecture

C'était une occasion pour rester en vie. Six minutes après l'ouverture du score de Raheem Sterling à l'entrée du dernier quart d'heure, Thomas Müller a la balle d'égalisation entre ses pieds après un service parfait de Kai Havertz. Le milieu offensif aux 39 pions en sélection ne peut pas la manquer, il ne peut pas laisser passer cette chance au moment de se présenter face à Jordan Pickford. Et pourtant. Le tir du droit du Bavarois est un poil trop croisé, fuit le cadre, et voilà le grand bonhomme qui s'effondre sur la pelouse de Wembley, comprenant sûrement que sa Mannschaft n'ira pas plus loin dans la compétition. Le point d'orgue d'une partie ratée, pour Müller. Avec seulement 42 ballons touchés, un maigre 74% de passes réussies, une seule passe-clé et deux petits tirs (non cadrés), l'international allemand est passé à côté de sa rencontre. D'autant que cinq minutes plus tard, Harry Kane a scellé la rencontre d'une tête plongeante à bout…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles