Thomas Ruyant (LinkedOut) remporte la Route du Rhum dans la catégorie Imoca

Thomas Ruyant est le premier à franchir l'arrivée à bord d'un monocoque. (S. Boué/L'Équipe)

Thomas Ruyant (LinkedOut) est le vainqueur de la Route du Rhum en Imoca. Il a franchi la ligne d'arrivée à Pointe-à-Pitre ce lundi à 7h51.

Après les multicoques Ultim et Ocean Fifty, c'est au tour des monocoques d'arriver à Pointe-à-Pitre ce lundi. Le premier des Imoca est LinkedOut, skippé par Thomas Ruyant, qui a franchi la ligne à 7h51. Il signe ainsi le nouveau temps de référence sur la Route du Rhum dans cette catégorie : 11 jours, 17 heures, 36 minutes et 25 secondes. Le précédent record appartenait à François Gabart depuis 2014. Ruyant l'a abaissé de 11 heures et 2 minutes.

Le Dunkerquois installé à Lorient, 41 ans, enrichit ainsi son palmarès qui comptait déjà une Transat Ag2r en 2018 et une victoire sur la Route du Rhum en Class40 en 2010. Charlie Dalin (Apivia), qui a mené les deux tiers du parcours, devrait être le prochain à franchir la ligne.

Ruyant a été bien placé durant toute la traversée, mais derrière Dalin, sur lequel il a compté jusqu'à 100 milles de retard. Mais il est revenu dans les derniers jours et a profité de la stratégie de son rival, qui avait choisi de venir le marquer en faisant un bord de recadrage. Au portant, le skippeur de LinkedOut a ainsi pu repasser devant, dans un alizé extrêmement perturbé, et a su conserver un petit pécule d'avance jusqu'à la ligne.

« Je crois que c'est la plus belle des victoires, a affirmé Ruyant, ému aux larmes, accueilli par une cohorte de supporters déguisés. Cette édition de la Route du Rhum est particulière par l'engagement qu'on a tous mis. J'ai rarement été aussi fatigué à l'arrivée d'une course. Sur le tour de la Guadeloupe, je vacillais, je ne tenais plus sur mes jambes, mais je voulais cette victoire ».

« J'ai beaucoup aimé la deuxième partie de course, plus adaptée à ma façon de naviguer, a raconté le skipper qui a pris la tête du duel à ce moment-là. Il ne fallait pas hésiter à utiliser les alizés, ce que j'ai réussi à faire. C'est la dernière avec ce bateau-là, mais je ne sais pas si j'ai envie de le refiler à quelqu'un. »

lire aussi : Tous les classements de la Route du Rhum