Thomas Tuchel : "Aucune équipe n’a gagné la Ligue des champions en novembre!"

Ambre GodillonJournaliste Yahoo Sport

À la veille de la réception de Bruges, le coach du Paris Saint-Germain réaffirme la nécessité de ne pas s’enflammer en Ligue des Champions.

Après la défaite surprise face à Dijon du côté de la Ligue 1, le Paris Saint-Germain va retrouver les terrains européens, et l’occasion de se rattraper, en décrochant son ticket pour les huitièmes de finale de Ligue des Champions.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

« Face à Bruges, au début on a eu des difficultés face à Bruges avec leur pressing et leur jeu très courageux, très haut, très agressif, on a du s’adapter. À la fin c’était une victoire méritée et extraordinaire avec 5 buts mais ça a été compliqué au début. Aujourd’hui on s’est bien préparé tactiquement. Et demain, il faudra qu’on soit prêts pour toutes les situations. Si on gagne, la conséquence c’est qu’on sera qualifiés. (…) Ils n’ont rien à perdre. Ils jouent un peu fou, un peu bizarre, c’est un peu extraordinaire, nous on devra jouer avec précision, calme, vite, prendre des décisions rapidement », a toutefois rappelé Thomas Tuchel, présent ce mardi en conférence de presse au Parc des Princes.

D’ailleurs, le technicien allemand n’a pas caché sa déception après la troisième défaite de la saison parisienne en Ligue 1.

« Vous ne trouverez personne dans l’avion qui n’était pas déçu après la défaite, et c’est normal de l’être. Nous ne sommes pas les premiers à perdre un match, nous ne sommes pas les derniers, et perdre un match contre le dernier du tableau, ça peut arriver. Ça ne se serait pas passé si on avait joué tout le match comme en seconde mi-temps… C’est toujours comme ça. On déteste perdre, on est pas habitués à perdre, on est compétitifs mais nous sommes aussi une équipe qui peut évidemment perdre un vendredi soir contre Dijon. C’est nécessaire d’en parler, d’être critique. C’est notre responsabilité, c’est ma responsabilité. On doit s’améliorer, apprendre, et c’est une autre bonne leçon pour nous », a ainsi expliqué l’entraîneur.

En Ligue des Champions, le parcours du PSG reste exemplaire, puisque les Parisiens ont enchaîné trois victoires significatives face au Real Madrid, à Galatasaray et à Bruges, sans jamais encaisser le moindre but. Mais pour le technicien, aucune enflammade...

“Chaque saison est une saison idéale pour gagner hein. C’est novembre ! Aucune équipe n’a gagné la Ligue des champions en novembre ! On doit rester concentrés sur le terrain”, a conclu Tuchel.

À noter que le PSG reste sur 2 larges victoires à domicile face à Angers (4-0) et Marseille (4-0), et qu’il n’a plus plus perdu dans son stade en phase de groupes de Ligue des Champions depuis décembre 2004 (face au CSKA Moscou)... soit l’équivalent de 22 matches.





À lire aussi