Thomas Tuchel, le sourire retrouvé

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

313 kilomètres séparent l'Estádio da Luz de Lisbonne et l'Estádio do Dragão de Porto. Pourtant, l'état dans lequel Thomas Tuchel et Thiago Silva se trouvent après la victoire de leur Chelsea en finale de Ligue des champions contre Manchester City est à des années lumières de leurs visages fermés l'été dernier après la défaite contre le Bayern avec le PSG. Logique puisque cette fois-ci la victoire est au bout pour les deux hommes. Et s'il était coincé, assis sur sa glacière lors du Final 8 à Lisbonne en raison d'une entorse à la cheville, l'entraîneur allemand a pu, à Porto, rester debout sur ses deux jambes. Et il en a donc profité pour faire les 100 pas et pour haranguer les supporters de Chelsea présents au Portugal, qui ont survécu à la bagarre avec leurs homologues citizens dans les rues de Porto. Tel un joueur de NBA qui vient de planter un gros dunk, Thomas Tuchel a passé les dernières minutes à faire de grands gestes avec ses…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles