Tiémoué Bakayoko (AC Milan) arrêté puis relâché, la police italienne s'explique

Tiémoué Bakayoko a peu joué la saison passée avec l'AC Milan. (M. Borsari/Presse Sports)

La police milanaise a tenu à s'expliquer ce lundi, à la suite d'une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux et montrant Tiémoué Bakayoko, milieu français de l'AC Milan, interpellé puis aussitôt relâché, lors d'un incident survenu il y a deux semaines.

Ce lundi, les réseaux sociaux se sont enflammés après la diffusion d'une vidéo montrant Tiémoué Bakayoko être interpellé en Italie, au milieu de la circulation, près de son véhicule, sans opposer la moindre résistance. Le milieu français de l'AC Milan (27 ans, 1 sélection) s'est vu passer les menottes, quand quelques instants plus tard, les policiers ont réalisé qui il était et l'ont aussitôt relâché.

Un fusillade en cours dans les environs

Face à l'ampleur rapidement prise par l'incident, la police milanaise a souhaité s'expliquer. Elle a d'abord précisé que les faits étaient survenus il y a deux semaines, alors qu'une fusillade se déroulait au même moment dans les environs. « Il convient de noter que cette arrestation a eu lieu dans un contexte opérationnel qui justifiait l'adoption des mesures de sécurité les plus élevées », ont indiqué les forces de l'ordre italiennes, dans un communiqué transmis par le club à l'agence Reuters.

« Une fois la personne identifiée et établi qu'elle n'était pas impliquée, le service a repris sans aucune sorte de remarque de la part de la personne concernée », ont-elles ajouté. Sous contrat avec l'AC Milan jusqu'en 2023, Bakayoko a joué 14 matches la saison passée avec les Rossoneri, qui ont remporté le Championnat d'Italie.

lire aussi

Toute l'actu du foot italien

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles