Tiger Woods : « Comme si c'était mon dernier British Open ici à St Andrews »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Tiger Woods a manqué le cut au British Open. (Koji Aoki/AFLO/PRESSE SPORTS/Presse Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après son élimination et l'ovation qui a salué sa remontée vers le green du 18, l'Américain ignorait s'il aurait à nouveau l'occasion, dans le futur, de jouer un British Open sur l'Old Course, son parcours préféré.

Après deux tours ratés, la sentence est tombée vendredi : Tiger Woods ne passera pas le cut du British Open. La légende américaine, qui a certainement disputé son dernier British sur l'Old Course de St Andrews, s'est montrée très émue par la chaleur collective qui l'a accompagné durant ces deux tours.

lire aussi

Le British Open en direct

Sur ses deux tours : « J'aurais aimé mieux jouer »

« J'ai commis ma part d'erreurs sur les deux tours. J'ai encore eu du mal à m'habituer aux greens aujourd'hui. J'étais beaucoup trop court. Comme hier. Et j'ai frappé quelques mauvais coups, qui ont fini dans de mauvais endroits. Encore une fois, je n'ai jamais rien pu faire. J'avais besoin de scorer bas, je n'y suis pas parvenu et je ne serai donc pas là ce week-end. J'en suis un peu contrarié. J'aurais aimé mieux jouer. J'aurais aimé avoir mieux démarré hier sur le trou n°1 (double bogey) mais c'est comme ça. Je me suis bien battu. Et malheureusement, je n'ai jamais pu renverser la situation. Malgré tout, ça reste mon parcours de golf préféré. Je suis tombé amoureux de lui en 1995. Et ça n'a pas changé. J'aime juste la manière de le jouer. Il y a tant de façons différentes. Aujourd'hui encore, c'était l'hiver ce matin et l'été cet après-midi. C'est comme ça que ça se passe par ici. »

Sur la remontée du 18 : « Un sentiment incroyable »

« C'est très émouvant pour moi. Je viens ici depuis 1995, et je ne sais pas quand je reviendrai - je pense que la prochaine édition ici sera en 2030 - ou si je serai physiquement capable de jouer d'ici là. Je comprends ce que Jack (Nicklaus) et Arnold (Palmer) ont vécu dans le passé. Je me sentais un peu comme ça à la fin. Cette chaleur collective et cette compréhension... Ici, ils savent ce qu'est le golf et ce qu'il faut pour être un vainqueur de The Open.

Tiger Woods

Pour moi, c'était comme si c'était mon dernier British Open ici à St Andrews. Les fans, l'ovation, cette chaleur, c'était un sentiment incroyable.

C'est juste fabuleux la quantité de respect que j'ai reçue de la part de toutes les personnes impliquées dans ce tournoi, des joueurs eux-mêmes, ces hochements de tête de Rory (McIlroy) qui m'a donné un coup de chapeau quand il était au départ du 1. De J.T. (Justin Thomas) qui en a fait de même. J'ai eu la chance et le bonheur de gagner deux fois ici et c'est très émouvant, juste parce que je ne sais pas où j'en serai de ma santé lors du prochain Open à St Andrews. Avoir la chance de jouer ici, c'est vraiment spécial. Je me sens certainement encore capable de disputer d'autres British Open, mais serai-je dans les parages quand il reviendra ici ? »

Sur son avenir : « Rien de prévu »

« Je n'ai rien de prévu. Rien. Peut-être quelque chose l'année prochaine. Je ne sais pas. Mais rien dans un futur proche. C'est tout. J'espérais juste jouer ce tournoi cette année. Et j'ai eu la chance, encore une fois, de pouvoir participer à trois Majeurs. Donc je me sens très chanceux d'avoir vécu tout ça après ce que j'ai traversé. »

lire aussi

Toute l'actualité du golf

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles