Timothé Cognat : " J'étais un peu con, comme tout le monde "

SO FOOT

Comment ça se passe en Suisse ?

Franchement, c'est cool. Genève est une belle ville, les gens sont accueillants, je suis bien dans le club... Vraiment super.


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Genève n'étant pas très loin de Lyon, c'est une expatriation plutôt douce.

À Genève, il y a énormément de transfrontaliers qui viennent travailler, donc ouais, tu te sens un peu comme à la maison. C'est un autre pays, mais avec une culture proche, vu que c'est à côté. Ce qui est bien, c'est que ma famille peut souvent venir voir mes matchs. Ça, c'est cool.


Toi aussi, tu fais partie de la cohorte des frontaliers ?

La première année, oui. C'est beaucoup moins cher en France qu'en Suisse et les frontaliers ont les bons salaires, donc forcément, c'est intéressant. Bon, c'est vrai qu'on n'est pas très aimés, les frontaliers. Mais le problème, c'est surtout les bouchons. Ah ouais... C'est…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


À lire aussi