Tir à l'arc - Des démonstrations et initiations avec les archers des JO de Tokyo, ce mercredi, au Trocadéro

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce mercredi après-midi, plusieurs ateliers de tir à l'arc se tiendront au Trocadéro, à Paris, en présence des athlètes olympiques Lisa Barbelin et Jean-Charles Valladont, présents à Tokyo cet été. Le tir à l'arc s'invite au Trocadéro, ce mercredi, le temps d'un après-midi où des démonstrations et initiations seront proposées en présence de certains archers français des Jeux Olympiques de Tokyo. L'événement, qui débutera à 14 heures (passe sanitaire exigé), est proposé par la Fédération française de tir à l'arc et le Comité d'organisation France tir à l'arc, structure qui organise les trois étapes de Coupe du monde à Paris, de 2021 à 2023. Plusieurs archers de retour de Tokyo seront présents, comme Lisa Barbelin, championne d'Europe 2021 et huitième-finaliste aux Jeux, Jean-Charles Valladont, vice-champion olympique à Rio en 2016, et Thomas Chirault. Ils effectueront des démonstrations avec la tour Eiffel en toile de fond. Cibles en forme de dinosaures Des licenciés participeront aussi à la fête. Des équipes de quatre archers, associés à un champion, seront ainsi formées et disputeront de petits challenges. Le grand public pourra aussi tirer quelques flèches et découvrir différentes disciplines comme le tir en campagne, le Beursault (forme ancienne du tir à l'arc) ou encore le tir sur cibles 3D, représentant notamment des dinosaures. D'ici les JO 2024, le tir à l'arc sera encore à l'honneur à Paris. Après une première étape de Coupe du monde en juin à Charléty, la capitale accueillera deux nouvelles manches en 2022 et 2023. Elles feront office de répétitions avant le grand rendez-vous de 2024, où l'épreuve de tir à l'arc se disputera dans le cadre prestigieux de l'esplanade des Invalides. lire aussi Toute l'actualité du tir à l'arc

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles