Tir à l'arc - Mondiaux - Lisa Barbelin et Thomas Chirault portent les espoirs des Bleus aux Mondiaux

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Compagnons à la ville, Lisa Barbelin, 21 ans, et Thomas Chirault, 24 ans, sont les leaders des équipes de France. Ils tenteront de faire mieux qu'aux Jeux de Tokyo lors des Championnats du monde qui débutent ce mardi.

Elle avait quitté la scène en larmes cet été, si triste de sa défaite en huitièmes de finale de l'épreuve olympique à Tokyo, après sa déception en mixte (éliminée en quarts), mais déterminée à montrer ce qu'elle vaut. Lisa Barbelin, 21 ans, en a déjà l'occasion, dès ce mardi à Yankton (Dakota du sud, USA), où elle dispute les Championnats du monde.

Leader de l'équipe de France féminine par ses résultats (championne d'Europe, vainqueure d'un Grand Prix européen, et seule Française qualifié aux JO cette saison), par son caractère volontaire et enthousiaste, Lisa Barbelin emmènera une équipe de France très jeune : 19 ans de moyenne d'âge, alors qu'elle était d'un peu plus de 24 ans lors du tournoi de qualification olympique par équipes, en juin dernier à Paris (avec Angeline Cohendet et Mélanie Gaubil).

Fidèle à son habitude, la Fédération française a organisé un tournoi de sélection, fin août à Saint-Avertin (Indre-et-Loire), qui a vu Mélodie Richard, 19 ans, et Caroline Lopez, 17 ans, sacrée championne du monde cadettes cet été, en individuel et par équipes, décrocher leur place en équipe de France. « On attend de Lisa qu'elle confirme ses bons résultats de la saison, et montre qu'elle peut grimper les échelons au niveau mondial, explique Anne Reculet, responsable des équipes de France. Dans l'équipe, elle joue déjà son rôle de grande soeur. »

Du « sang neuf » chez les hommes également
La logique sera identique chez les hommes, où Thomas Chirault, 24 ans, de retour de ses premiers Jeux Olympiques (éliminé au premier tour par équipes et en individuel), devient le doyen et le leader des Bleus. Jean-Charles Valladont et Pierre Plihon, ses coéquipiers depuis 2017, ont décidé de faire une pause, le second en profitant pour se faire opérer de la cheville droite.

Thomas Chirault sera accompagné de Clément Jacquey et Lou Thirion, 21 ans tous les deux. Ils disputeront à Yankton leur première grande compétition en seniors. « Nous sommes à la frontière de deux olympiades, c'est une bonne chose d'injecter du sang neuf, analyse Anne Reculet, les Jeux de Paris 2024 en tête. Les jeunes pousses vont s'étalonner, et Thomas va devoir marquer les esprits sur le plan individuel. »

Si les deux champions olympiques, la Coréenne An San et le Turc Mete Gazoz, sont présents à Yankton, nombre d'équipes ont renouvelé leurs effectifs. Aux archers français de se montrer à leur avantage dans ce nouveau cycle.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles