Tir - Coupe du président - Coupe du président de l'ISSF : 8 médailles pour la France à Wroclaw, Océanne Muller en or

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À l'image de Mathilde Lamolle (3 médailles), les Français se sont distingués à Wroclaw (Pologne), où la Coupe du président de la Fédération internationale (ISSF) réunissait les 12 meilleurs mondiaux de chacune des disciplines du pistolet et de la carabine. Océanne Muller a ramené l'or, Jean Quiquampoix l'argent. Sacré champion olympique du pistolet vitesse 25m pour la première fois de sa carrière à Tokyo, Jean Quiquampoix (26 ans) a dû se contenter de l'argent en finale de la Coupe du président de la Fédération internationale (ISSF) mardi, devancé par le Chinois Li Yuehong. Son compatriote, ami et partenaire d'entraînement Clément Bessaguet (30 ans), qui était rentré du Japon frustré après son élimination aux portes de la finale, a pris le bronze, avant de remonter sur la troisième marche du podium de l'épreuve mixte avec l'Allemande Doreen Vennekamp. lire aussi Toute l'actualité du tir Cette Coupe du président de l'ISSF - le nouveau nom des finales des Coupes du monde, qui réunissent chaque année les 12 meilleurs mondiaux de chaque discipline - marquait aussi le retour à la compétition de Céline Goberville (35 ans) et Mathilde Lamolle (24 ans), les deux représentantes du pistolet français féminin à Tokyo. Trois médailles pour Lamolle, Muller encore en or Double médaillée d'argent à 10m, d'abord par équipe au côté du Russe Artem Chernousov puis en individuel, Lamolle s'est aussi distinguée à 25m en empochant le bronze. Rentrée bredouille en individuel, Goberville, qui n'était engagée qu'à 10m, s'est consolée avec une médaille de bronze lors de l'épreuve mixte (en duo avec l'Allemand Christian Reitz).

Épatante 5e à la carabine 10m à Tokyo, Océanne Muller confirme enfin qu'il faudra compter sur elle à Paris en 2024 : sacrée championne du monde juniors le 30 septembre, à Lima (Pérou), la jeune Alsacienne de 18 ans a décroché une nouvelle médaille d'or à 10m, chez les grandes cette fois. Deuxième des qualifications et de sa demie, Muller a régné sur la finale, devançant largement la Roumaine Laura-Georgeta Ilie. Cette nouvelle médaille, la dernière d'une année décidément riche en émotions pour l'étudiante en Staps, s'ajoute notamment au titre européen conquis à Osijek (Croatie) en mai.

À Larnaca (Chypre), où se déroulaient à la fin du mois d'octobre les finales des Coupes du monde de tir au plateau, les Français étaient repartis avec deux médailles de bronze dans les épreuves mixtes : celle d'Éric Delaunay, associé à l'Ukrainienne Zoya Kravchenko en skeet, et celle d'Antonin Désert, en duo avec la Slovaque Jana Spotakova en fosse olympique.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles